3 utilités méconnues de l’hydrogène

L’hydrogène est connu comme étant l’élément chimique le plus simple et le plus commun de tous. En effet, ces composants de base sont des éléments qui nous entourent. Tandis que les autres atomes comprennent généralement des protons, des électrons et des neutrons, l’hydrogène ne comporte qu’un électron et un proton. Il compte pour près de trois quarts de toute la matière dans l’univers. Zoom sur 3 usages méconnus de l’hydrogène.

Le décalaminage de moteur grâce à l’hydrogène

Le décalaminage de moteur avec l’hydrogène est une alternative rapide, économique et pratique dans le cadre de l’entretien du moteur essence ou diesel. Il s’agit d’un procédé visant à éliminer les dépôts de calamine dans le moteur. D’ailleurs, le succès du décalaminage à l’hydrogène est tel que ce service est de plus en plus proposé par des professionnels de l’automobile.

A lire aussi : Quel document pour louer une voiture ?

La calamine se présente sous la forme de résidus noirâtres formés par la combustion du moteur. Le dépôt se fait de manière progressive au niveau des pièces sensibles et chères à l’instar du filtre à particules (FAP), de la vanne EGR, du turbo… De ce fait, celles-ci finissent par s’endommager.

Véritables artères du moteur, elles finissent par être bouchées par l’accumulation de dépôts, ce qui compromet le fonctionnement de celui-ci. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de décalaminer le moteur automobile une à deux fois par an ou tous les 15 000 km.

A découvrir également : Véhicule électrique : quels sont ses points positifs ?

L’hydrogène : une future source de carburant ?

Le secteur des transports fait partie de ceux qui sont responsables des plus grandes émissions de gaz à effet de serre. Face à cela, l’utilisation de l’hydrogène est envisagée pour décarboner ce domaine. La plupart des transports fonctionnent sur la base de combustibles fossiles, ce qui constitue près de 30 % des émissions globales du pays.

La combustion de l’hydrogène ne nécessite pas d’eau. Cette propriété en fait une alternative sérieuse en tant que combustible du futur. C’est d’ailleurs pour cette raison que les moteurs à hydrogène sont encensés par la technologie. Il est aussi possible d’installer une pile à combustible afin d’équiper les véhicules. Nombreux sont les conducteurs de voitures électriques intéressés par cette technologie prometteuse.

Les avancées en médecine avec l’hydrogène

L’hydrogène est un élément qu’on retrouve également dans le secteur de la médecine. La consommation d’aliments riches en antioxydants est conseillée pour combattre le vieillissement et s’assurer une bonne santé. Toutefois, dans un avenir proche, il est fort probable que nous soyons poussés à boire de l’eau enrichie en hydrogène moléculaire.

L’hydrogène est un gaz incolore, inodore, non métallique, insipide, non toxique, qui est par ailleurs un excellent antioxydant cellulaire. Par ailleurs, de nombreuses études scientifiques ont démontré qu’il aurait des effets positifs sur les personnes saines ou malades. Il agirait ainsi sur :

  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • Les maladies métaboliques ;
  • Les maladies rhumatismales ;
  • Les infections ;
  • Les maladies neurodégénératives ;
  • Et le vieillissement.

Hydrogene

Les auteurs de l’hypothèse sur les effets de l’hydrogène en médecine vont encore plus loin. En effet, ils confient que l’usage de cet élément dans l’univers médical est non seulement porteur pour le traitement de maladies chroniques et aiguës, mais qu’il exercerait également une action préventive.

Vous l’aurez compris, l’hydrogène est un élément polyvalent qui peut s’utiliser dans le secteur des transports, de la médecine et de l’automobile. Ses applications pourront même s’élargir à l’avenir.