Zoom sur l’assurance auto et ses particularites

En France, l’assurance automobile est une obligation légale pour tous les véhicules, qu’ils soient utilisés ou non. Conduire sans assurance auto est une infraction grave, et si vous êtes pris sans elle, vous pouvez faire face à une suspension de trois mois en plus d’une amende allant jusqu’à 3 750 €. C’est pourquoi il est important que tous les véhicules, qu’ils soient importés ou achetés dans le pays, aient une assurance auto en place à tout moment.

Choisir la bonne assurance auto 

Il existe trois types d’assurance automobile en France.

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un contrat flotte automobile ?

1. Au Tiers

Il s’agit de l’assurance minimale requise par la loi. Elle couvre les frais médicaux et les dommages causés aux biens d’un tiers.

2. Au Tiers Illimité (Tiers, Incendie et Vol)

Il s’agit d’une assurance de niveau moyen qui couvre les frais de justice, l’incendie, le vol et les risques naturels.

A lire en complément : Assurance auto : paiement mensuel ou annuel ?

3. Tous Risques

Il s’agit du niveau maximal d’assurance disponible. Elle couvre les dommages causés à votre véhicule (indépendamment de l’identification d’un tiers ou de la manière dont ils ont été causés) ainsi que toutes les garanties offertes par les garanties Tiers, Incendie et Vol.

Si vous êtes à la recherche de votre future assurance, la société générale assureur pour voitures vous propose une assistance efficace et de qualité pour vous guider au mieux.

Comprendre l’assurance automobile française

Une fois que vous avez demandé votre assurance auto, vous recevrez un contrat d’assurance provisoire appelé Police d’Assurance Provisoire, qui vous sera fourni par votre assureur directement, ou par le courtier qui a organisé l’assurance.

Après quelques semaines, vous devriez recevoir par la poste un contrat définitif (appelé Police Définitive). À la livraison, vous recevrez également une fiche détachable de couleur verte. Il s’agit de votre certificat d’assurance, qui doit être affiché sur le pare-brise de votre véhicule comme confirmation de votre police d’assurance. Si vous ne l’affichez pas, vous risquez une amende de 150 €, même s’il se trouvait dans votre véhicule et qu’il est passé inaperçu.

S’il n’est pas obligatoire d’avoir vos documents d’assurance sur vous à tout moment, ils peuvent être utiles dans certaines situations, par exemple en cas de contrôle de police. Il est bon de conserver la partie signée de ce document et la carte grise de votre véhicule dans votre boîte à gants, au cas où vous en auriez besoin pendant vos déplacements. Toutefois, vous ne devez jamais conserver tous vos documents dans le véhicule pour des raisons de sécurité.

Comment faire une réclamation sur votre assurance ?

En cas de collision, il vous sera demandé de remplir un document appelé Constat Amiable d’Accident. Ce formulaire est conçu pour enregistrer les coordonnées d’assurance des deux parties et une description de l’incident. Le formulaire est une copie carbone et doit être rempli et signé par les deux parties impliquées. Vous ne devez signer le Constat Amiable d’Accident que si vous êtes d’accord avec ce qui est écrit sur le document.

Le formulaire est ensuite envoyé à la compagnie d’assurance, accompagné de tous les autres documents pertinents, tels que les rapports de police et, le cas échéant, les rapports établis par les experts de la compagnie d’assurance. La compagnie d’assurance décidera ensuite de l’issue du sinistre et, le cas échéant, vous facturera votre franchise avant d’effectuer les travaux.