Les différents types de gyrophares utilisables sur un véhicule / poids lourds / véhicule agricole

Le gyrophare est aujourd’hui un outil indispensable dont on ne peut plus se passer. Cette lampe fixée sur différents types de véhicule a pour but de signaler la présence d’un véhicule présentant un risque pour les autres conducteurs.

Le type de gyrophare dépend du véhicule lui-même et de la fonction qui lui est attribuée.

Lire également : Les conseils à suivre pour choisir une location d’utilitaire

Regardons ensemble quels sont les différents types de gyrophares et leurs différentes utilités.

Les différentes sortes de gyrophares

Les gyrophares se distinguent par les différentes ampoules qui sont utilisées. Ainsi, on répertorie les ampoules à incandescence halogène, les ampoules au xénon et les diodes électroluminescentes (autrement appelées LED).

A lire aussi : Chauffeur privé à Paris : Comment choisir le bon service de VTC 

Les ampoules LED sont les plus utilisées car elle bénéficient d’une longue durée de vie et d’un prix qui représente un gain économique sur le long terme.

Contrairement à ses concurrents, le gyrophare à LED possède une plus grande puissance de luminosité. Elle a un avantage économique qui fait d’elle la lampe la plus achetée.

Les différentes utilisations des gyrophares

Les gyrophares bleus concernent en général les véhicules de la gendarmerie, des divers services de police ou encore les véhicules de santé comme le SAMU. Les gyrophares utilisés dans ces cas sont des feux rotatifs bleus.

Les véhicules qui disposent de ces gyrophares sont considérés comme d’intérêt général et prioritaires. Une sirène sonore est souvent présente en complément du gyrophare. Ici c’est une sirène à deux temps qui est utilisée.

Les véhicules sont autorisés à ne pas respecter les signalisations et les conducteurs doivent les laisser passer.

En revanche, ce seront des feux flashs bleus qui serviront de signal pour annoncer les véhicules tels que les ambulances ou les véhicules d’intervention d’urgence de Gaz de France.

La sirène qui se fera entendre ici sera à trois temps. La différence avec la sirène à deux temps est qu’elle ne donne pas la priorité dans les intersections. Les véhicules ne sont pas prioritaires et doivent respecter le Code de la Route.

A l’arrivée de ces véhicules, les conducteurs doivent, selon le Code de la Route, faciliter leurs passages en dégageant le plus possible les voies.

Les gyrophares oranges et jaunes sont eux, destinés aux véhicules encombrants ou lents. Ce sont donc des véhicules de type agricole, des véhicules destinés à entretenir les routes ou à ramasser les ordures ménagères qui possèderont ce type de gyrophare.

Ceux-là n’ont pas d’avertisseurs sonores et sont soit tournant, soit clignotant.

Souvent présents à l’arrêt dans une zone de travaux, ils servent à signaler leur présence sur cette même zone. Les risques de danger étant faibles, les gyrophares à ampoule halogène suffisent ici.

En effet, l’utilisation qu’ils font des gyrophares jaune et orange ne nécessitent pas en général de la puissance de gyrophare à LED.

Les pièces complémentaires utiles

Il existe différents supports qui permettent de fixer les gyrophares. Selon l’utilisation à laquelle il est destiné, on choisira un support particulier.

Le support à aimant se posent sur le toit du véhicule rapidement. Il est très utilisé par les véhicules de police ou gendarme.

Les supports fixes ou amovibles (avec ventouse) seront utiles aux autres véhicules.

 

 

Les réglementations en vigueur pour l’utilisation des gyrophares sur la route

L’utilisation des gyrophares sur la route est strictement encadrée par la réglementation en vigueur. Les véhicules équipés d’un gyrophare doivent être conduits avec une grande prudence et les règles de priorité doivent être respectées.

En France, le Code de la Route permet aux véhicules prioritaires tels que les ambulances, les pompiers ou encore les forces de l’ordre d’utiliser des gyrophares. Les véhicules agricoles peuvent aussi utiliser ces dispositifs lumineux pour signaler leur présence sur la route.

Il faut savoir que l’utilisation abusive des gyrophares peut entraîner une sanction. Effectivement, si un conducteur utilise son gyrophare sans raison valable (en étant à vide dans le cas d’une ambulance par exemple), il s’expose à une amende et/ou une suspension du permis de conduire.

Il faut bien connaître les règles en matière d’utilisation des gyrophares avant toute utilisation sur un véhicule. Des formations spécifiques sont proposées aux professionnels de la sécurité routière afin qu’ils puissent appréhender toutes les exigences liées à l’utilisation responsable et autorisée des gyrophares.

Les critères à prendre en compte pour choisir le gyrophare adapté à son véhicule et à sa situation d’utilisation

Le choix du gyrophare adapté à son véhicule et à sa situation d’utilisation est primordial pour garantir la sécurité sur la route. Il existe différents critères à prendre en compte avant de choisir le modèle adéquat.

Il faut tenir compte de la puissance lumineuse (exprimée en candela) du gyrophare. Plus cette puissance est élevée, plus le dispositif sera visible depuis une grande distance. Cette caractéristique est particulièrement importante pour les véhicules qui circulent dans des zones peu éclairées ou par temps brumeux.

Pensez à bien prendre en considération l’autonomie du gyrophare ainsi que sa capacité à résister aux chocs et aux intempéries. Les gyrophares destinés aux professionnels doivent être robustes afin de pouvoir résister aux conditions difficiles rencontrées lors des missions.

Un autre élément important à prendre en compte est la possibilité d’utiliser différentes couleurs pour signaler l’urgence ou l’intervention en cours. En effet, les couleurs vert et bleu sont réservées exclusivement aux forces de l’ordre, alors que le rouge peut être utilisé par tous les autres services prioritaires (pompiers, ambulances…).

Il ne faut pas négliger non plus le mode fixe ou clignotant du gyrophare qui doit être choisi selon ses besoins spécifiques.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel avant tout achat afin qu’il puisse vous guider vers un choix judicieux qui correspondra à votre véhicule et aux exigences de vos missions.