À propos du certificat de conformité Hyundai

Envisagez-vous d’acheter un véhicule Hyundai venant de l’étranger et l’importer en France ? Ou vous avez déjà acquiert une voiture d’origine étrangère et souhaiter obtenir une carte grise française ? Pour cela, vous aurez besoin d’un certificat de conformité Hyundai. Découvrez tout ce que vous devriez savoir à propos de ce document.

Qu’est-ce qu’un certificat de conformité Hyundai ?

Un certificat de conformité Hyundai ou COC est l’affirmation de la conformité afin d’assurer la circulation libre et légale du véhicule et de toute marchandise dans un pays européen. En bref, ce document assure que votre véhicule respecte les normes techniques pour circuler en Europe. Un COC peut être obtenu pour les véhicules de tourisme, les motos et les autres véhicules Hyundai de petite taille.

A lire en complément : Voitures automatiques : apprendre à les connaître pour mieux les conduire

Comment obtenir un certificat de conformité ?

Pour obtenir un COC, vous devez d’abord obtenir l’accord de la Commission européenne (CE). Vous devrez également disposer de l’immatriculation de votre véhicule et d’autres documents pertinents. Une fois que vous avez tout préparé, vous devez enregistrer votre véhicule et payer tous les frais associés. Ensuite, vous pourrez obtenir le COC dont vous avez besoin pour procéder en toute légalité.

Le certificat de conformité peut être obtenu auprès du fabricant du véhicule ou auprès d’un laboratoire tiers agréé.

A découvrir également : Voiture sans permis : combien ça coûte ?

Que contient le certificat de conformité ?

Le certificat de conformité COC indique le numéro de réception européenne, qui permet à l’administration de référencer le véhicule dans la base de données européenne des véhicules conformes. Ce numéro de réception CE par type est composé de chiffres et de caractères spéciaux. Voici un exemple de numéro de réception européenne par type : E01 * 1201/121/10120

Chaque numéro a sa propre signification :

  • Le premier numéro définit l’État membre qui délivre le certificat ;
  • Le deuxième chiffre fait référence à la directive de référence de l’Union européenne ;
  • Le troisième chiffre est la référence au numéro de base de l’agrément lui-même, y compris les éventuelles mises à jour ;
  • Le quatrième chiffre fait référence au code d’enregistrement national ;

Le certificat de conformité contient également diverses données de nature technique, nécessaires à la délivrance du certificat d’immatriculation du véhicule. Parmi les informations les plus importantes, nous pouvons trouver :

  • La marque ;
  • Le modèle
  • Version ;
  • Variante ;
  • Catégorie ;
  • Nom et siège social du fabricant ;
  • Nom et site de production ;
  • Position sur le châssis du numéro d’identification du véhicule ;
  • ;

En fonction du type de véhicule que vous allez immatriculer, la quantité d’informations peut augmenter ou diminuer.

Peut-on immatriculer un Hyundai sans le certificat de conformité ?

Comme mentionné plus tôt, le certificat de conformité est obligatoire pour immatriculer une voiture importée en France. La raison principale qui vous oblige à fournir le certificat de conformité est que sur la carte grise étrangère, il n’y a pas toutes les informations requises pour la délivrance de la carte grise française.

Dans 99% des cas, la carte grise étrangère ne mentionne ni la version ni la variante. Vous devez donc fournir le certificat de conformité.

Show Buttons
Hide Buttons