Permis de conduire en accéléré : quels inconvénients ?

De plus en plus d’auto-écoles mettent en avant le permis de conduire en accéléré. En quoi cela consiste exactement ? Quels sont les inconvénients d’une telle solution ?

Qu’est-ce que le permis de conduire accéléré ?

Le permis de conduire accéléré est un apprentissage intensif de la conduite en vue d’obtenir le permis b en un temps réduit, en l’occurrence un mois. Ce délai ne peut pas être plus bref car il est imposé par le cadre légal.

A découvrir également : À propos du certificat de conformité Hyundai

Durant ce temps de formation intensive, l’apprenant doit tout d’abord se consacrer à l’apprentissage du code de la route. Pour cela, sur 3 ou 4 jours, il a suivi des cours intensifs. Dispensés en groupe, ils se font sous la houlette d’un professionnel. Chacun des inscrits est encadré. Au terme de la formation, chaque élève est inscrit à l’examen du code de la route.

Vient ensuite le temps de la pratique. De la même manière, tout se fait en condensé, sur quelques jours seulement, généralement moins d’une dizaine. cette fois, plus question d’apprentissage en groupe, mais bien en individuel avec un moniteur dédié. Le futur conducteur est alors formé à la conduite pendant au moins 5 heures par jour.

A découvrir également : 6 astuces pour mieux réviser le code la route

L’inscription à l’examen final se fait en fonction de l’évolution de chaque apprenant. C’est généralement le moniteur qui détermine le moment où celui-ci est apte à se présenter devant l’examinateur.

Des points d’attention à prendre en considération

Le principal atout de la formation accélérée, c’est justement le fait de pouvoir obtenir son permis très rapidement. Pour être tout à fait franc, c’est pratiquement son seul véritable atout. En revanche, il existe un certain nombre d’inconvénients qu’il est important de prendre en considération avant de s’inscrire dans une auto-école.

L’obligation de poser des jours de congés

Le fait que vous soyez obligé de conduire pendant 5 ou 6 heures par jour fait que vous ne pourrez pas aller travailler ou faire vos études. De fait, il faut soit choisir un bon moment où vous êtes déjà en vacances, soit anticiper et poser des jours de congés.

Une maîtrise imparfaite de la conduite

En théorie, tout candidat qui arrive le jour J devant l’examinateur est supposé avoir les mêmes bases et les mêmes connaissances de la conduite.

Ce n’est toutefois que théorique. En effet, il est aisé de comprendre qu’une personne qui a conduit pendant 2 ou 3 ans en conduite accompagnée est nécessairement plus sûre d’elle qu’une personne qui n’aurait eu qu’une vingtaine d’heures de cours sur 8 jours. La Sécurité Routière s’en inquiète d’ailleurs.

Des contrats d’assurance à prix exorbitants

On le sait, les compagnies d’assurance sont relativement frileuses avec les jeunes conducteurs. Elles le sont d’autant plus avec ceux qui sont issus d’un parcours accéléré. Ces compagnies estiment à juste titre que ces conducteurs sont bien moins aguerris que ceux issus d’autres types de formation.

En conséquence, le montant des primes à payer pour souscrire à une assurance auto jeune conducteur est tout simplement exorbitant. D’ailleurs, bien des compagnies gonflent volontairement les tarifs à un niveau tel que personne n’y souscrit jamais. Ces tarifs totalement prohibitifs atteignent parfois plusieurs milliers d’euros. Ils permettent surtout de dissuader les jeunes conducteurs et de contourner l’obligation que leur impose le législateur d’assurer les personnes fraîchement titulaires du permis B.

Les avantages du permis de conduire accéléré

Dans cet article, nous avons mis en lumière plusieurs inconvénients du permis de conduire accéléré. Toutefois, il faut souligner que cette formule a aussi des avantages qui méritent d’être évoqués.

Le principal avantage réside dans la rapidité avec laquelle on peut obtenir son précieux sésame. Effectivement, grâce à une formation intensive sur une période courte (entre 5 et 10 jours), les candidats peuvent passer leur examen plus rapidement qu’en suivant une formation traditionnelle.

Pour ceux qui sont pressés ou ont besoin de leur permis rapidement pour des raisons professionnelles, par exemple, l’accès rapide au permis de conduire peut être un véritable atout. Les auto-écoles proposant ce type de formations mettent d’ailleurs souvent en avant ce point lorsqu’elles font la promotion de leurs services.

Certains candidats reprochent aux auto-écoles traditionnelles un manque d’intensité dans la formation dispensée. Ils estiment ne pas suffisamment apprendre ni mettre en pratique leurs acquis au quotidien durant les heures où ils sont seuls derrière le volant.

L’apprentissage intensif offert par le permis accéléré permettrait, selon eux, une meilleure mémorisation et assimilation des règles du code de la route ainsi que davantage d’autonomie sur les routes dès l’obtention du fameux papier rose.

Ces avantages doivent bien entendu être pesés face aux inconvénients exposés précédemment. Il faut conduire accéléré est une solution intéressante pour ceux qui ont besoin de passer leur examen rapidement ou qui reprochent aux formations traditionnelles un manque d’intensité. Toutefois, il faut prendre en compte ses inconvénients avant de se lancer dans cette formule intensive.

Les risques liés à la formation accélérée de conduite

En plus des inconvénients que nous avons évoqués précédemment, il faut aussi prendre en compte les risques liés à la formation accélérée de conduite. Effectivement, si cette formule peut sembler alléchante pour de nombreux candidats, elle présente toutefois certains dangers qu’il ne faut pas négliger.

Le premier risque est lié à l’absence d’une formation complète et progressive. En suivant une formation accélérée, le candidat n’a souvent pas le temps de se familiariser avec toutes les situations de conduite qu’il pourra rencontrer sur la route. Il peut donc manquer certaines notions importantes ou être moins préparé face à l’imprévu.

De même, un court laps de temps entre les cours théoriques et pratiques rend difficile la mémorisation des connaissances acquises. Les candidats doivent ainsi apprendre vite et retenir rapidement ce qui leur a été enseigné afin d’être prêts pour l’examen final.

Un autre risque est lié au fait que certains prestataires proposent des formations intensives sans forcément respecter toutes les normes encadrant ces formations. Dans ce cas-là, il existe un danger réel concernant la qualité du service fourni par ces auto-écoles aux résultats incertains lorsqu’on prend en considération leurs méthodes peu scrupuleuses.

On note aussi que faire passer son permis en accéléré ne convient pas à tous types de profils : il faudrait éviter cette solution pour ceux subissant déjà du stress dans leur vie quotidienne car cela pourrait aggraver leur condition. Vous devez vous poser les bonnes questions avant de choisir cette option pour passer votre permis.

Bien que le permis de conduire accéléré soit une solution intéressante pour certains candidats, il présente toutefois des risques qu’il ne faut pas négliger. Avant de vous lancer dans cette formule intensive, vous devez être sûr que cela convient à votre profil afin d’optimiser vos chances de réussir votre examen final sans dommages collatéraux.

.