Comment choisir son porte-ski ?

Comme tout le monde le sait, lorsque vous êtes accro au sport d’hiver, il est important de transporter son équipement en toute sécurité. Quoi de mieux que le porte-skis pour transporter vos skis, vos monoskis, vos snowboards. Il existe plusieurs types de porte-ski. Découvrez comment choisir celui qui convient le mieux à vos besoins. 

Porte-ski : les différents modèles

En fonction de vos besoins, et du nombre de ski à transporter, il existe différents types de porte-ski. Il s’agit notamment du porte-ski sur barre. En effet, il peut transporter jusqu’à 4 surfs et 6 paires de ski. Si vous possédez un véhicule au toit haut, optez plutôt pour un modèle de glissière coulissante. Ainsi, vous pourrez facilement charger ou décharger vos skis. En outre, le porte-ski magnétique est le plus classe. Il se fixe simplement et facilement sur le toit métallique de votre voiture. Il s’installe facilement, est pratique et économique. Il n’exige pas de barre de toit. Seulement, vous ne pourrez y mettre que deux paires de skis, et n’est pas compatible avec tous les toits de véhicules. 

A voir aussi : Crédit auto : dans quels cas êtes-vous couvert ?

Par ailleurs, il existe bien d’autres types de porte-ski. Découvrez les modèles disponibles sur pièces & pneus. Il existe par exemple le porte-ski sur attelage, le porte-ski sur roue de secours, et le coffret de toit pour skis. Avec ce dernier vous pouvez être rassuré que vos équipements seront à l’abri des intempéries. 

Choix d’un porte-ski : les questions à se poser

Avant de faire votre choix, prenez en considération un certain nombre de choses. Par exemple, le nombre de skis que vous aurez à transporter jouera un grand rôle dans le choix de votre modèle. Le type de verrouillage aussi est un facteur non négligeable. Certains systèmes vous offrent un verrouillage du ski pour le porte-skis, et ce dernier pour les barres de toit. En effet, pour avoir une bonne assurance de savoir vos équipements en sécurité, posez-vous les bonnes questions. 

A découvrir également : Achat de véhicule d’occasion : 3 conseils pour acheter tranquille