Comment commander un rapport d’historique de véhicule ?

Que vous souhaitiez acheter, vendre ou faire louer une voiture, obtenir un rapport d’historique rend l’estimation de la valeur du véhicule plus objective. Le rapport d’historique met à votre portée des informations sur l’histoire du véhicule, les propriétés, les éventuels accidents, la date de mise en circulation, les différentes réparations et les changements de propriétaires. Lisez cet article pour découvrir comment procéder pour obtenir le rapport d’historique de votre voiture.

Consulter un site web fiable

À cet effet, vous pouvez parcourir le site web Histovec du ministère de l’intérieur. Il est gratuit, mais avant, le vendeur devrait avoir fourni les données sur internet. Autant mieux commencer par demander le lien du rapport à votre vendeur si vous êtes acheteur. Les informations sont générées par le SIV (système d’immatriculation des véhicules). Les données à fournir comprennent l’identité du titulaire et toutes les informations sur le véhicule. Après avoir généré ces informations, il faudra cliquer sur l’option « transmettre le rapport » pour envoyer le lien à l’acheteur. Vous retrouvez plus d’infos ici.

A lire également : Louer un véhicule pro : quels avantages ?

Se servir du code alphanumérique VIN

Le VIN (Véhicule Identification Number) est un numéro unique à 17 chiffres. Ce code apparaît sur le châssis, le moteur, le certificat d’immatriculation ainsi que l’ordinateur de bord. Pour retrouver vos informations il faudra accéder au site de l’État ou tout autre site décodeur de VIN et saisir votre code qui permettra d’extraire toutes les informations dont vous avez besoin. Le code VIN permet de savoir la zone de construction du véhicule, l’usine (en France 1 correspond à Renault), l’année de production, l’assemblage et enfin le modèle du véhicule.

Autres documents importants

Pour plus de sécurité lors de l’achat de votre véhicule, il existe un nombre de documents nécessaire et d’une grande importance comme vous le verrez ci-dessous :

A lire aussi : Pourquoi définir votre budget automobile ?

  • Les coordonnées du vendeur (nom, contact téléphonique, adresse).
  • Certificat de cession : Il est utile lors de l’achat d’un véhicule d’occasion et tient lieu de contrat entre les deux parties.
  • Certificat d’immatriculation : Aussi connu sous le nom de carte-grise, il permet d’identifier un véhicule. Il est obligatoire et nécessaire pour avoir une bonne assurance automobile.
  • Le certificat de situation administrative (CSA) : Il atteste le non changement de propriétaire. Il ne devrait pas dater de plus de quinze jours.
  • Le rapport de contrôle technique : Lorsqu’il est en règle la lettre A est mentionnée sur le certificat d’immatriculation. Il est aussi appelé procès-verbal de contrôle technique.
  • Le carnet d’entretien : Il permet d’avoir connaissance des différentes réparations qu’a subies le véhicule.
  • La facture.