Quel véhicule de transport choisir pour vos sorties ?

Vous désirez sortir, vous rendre à une certaine destination ? Préfèreriez-vous admirer le paysage, vous détendre, passer des coups de fil (par exemple) plutôt que d’être au volant, concentré sur le trafic routier ? Les véhicules de transport en collectif sont la réponse à vos besoins. Dans ce billet, nous vous présentons les taxis collectifs, les VTC ainsi que les capacitaires LOTI. Ce sont les offres du marché des transports qu’il vous faut, surtout si vous désirez éviter les arrêts intermédiaires à n’en point finir des transports en commun publics.

Opter pour un VTC

Moyen de transport de personnes, le VTC est une voiture de transport avec chauffeur (VTC) mis à disposition uniquement sur réservation, avec un conducteur professionnel. Le véhicule comporte entre 4 et 9 places, le chauffeur y compris, et est en circulation depuis moins de six ans (à l’exception des véhicules collection et ceux hybrides/électriques). La voiture est stationnée en dehors de la voie publique lorsqu’elle n’est pas commandée par un client. Vous pouvez trouver plus de détails ici avec le guide taxi-vtc.eu.

A lire aussi : Comment se rendre à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle ?

Se faire conduire par un capacitaire LOTI

Le statut de capacitaire provient de la Loi d’Orientation des Transports Intérieurs (LOTI) du 30 décembre 1982. Et on parle de capacitaire, car le chauffeur LOTI a pour nécessité de posséder une capacité de transport pour exercer cette activité de manière légale. Ce dernier conduit un véhicule de moins de dix places, reconnaissable grâce au macaron obligatoire apposé sur le pare-brise. Avec les capacitaires LOTI, vous disposez d’une offre de service occasionnelle ou bien d’un service régulier de transport de personnes qui répond à un itinéraire et des horaires fixés à l’avance. C’est donc un service sur réservation pour le transport des groupes constitués d’au moins deux personnes, excepté le chauffeur. Mais l’activité de ces chauffeurs LOTI est interdite dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants, leur exercice en zone urbaine étant conditionné par un enregistrement en tant que VTC. Notez que l’atout de ce moyen de transport est le fait de pouvoir faire payer le trajet à la place plutôt qu’à la course. Aussi, le capacitaire LOTI peut emprunter les voies de bus s’il possède un macaron violet délivré par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Voyager à bord d’un taxi collectif

Il s’agit ici d’un concept de voyages à plusieurs. Le principe est similaire au taxi traditionnel, juste que plusieurs clients montent à bord du taxi. Ces clients peuvent vouloir se rendre dans des zones proches ou même à des endroits différents. Peu importe donc. Le voyage s’effectue sans stress : on discute, on se détend. Ce type de transport favorise la baisse de l’émission du CO2. L’environnement s’en trouve donc préservé. Le taxi collectif permet également la réduction du prix du voyage pour le client.

A voir aussi : Transport aéroport Lyon : les meilleures solutions

Que faire en cas de litige ?

Vous pourrez être confronté à un problème alors que vous avez souscrit à l’un de ces moyens de transport. Si tel est le cas, voici quelques étapes à suivre :

  • contacter d’abord le service clientèle du transporteur en exposant l’objet de votre demande/réclamation ;
  • si vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez vous faire aider par des organismes spécialisés dans votre problème ;
  • dans le cas où vous n’obtenez pas gain de cause avec les tentatives antérieures, vous pouvez saisir la justice.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!