Voiture volée : que couvre l’assurance ?

L’assurance auto est une nécessité lorsque vous avez une voiture. Elle est bien utile, car elle couvre les dommages que peut bien subir votre engin. Parmi les garanties facultatives que propose l’assurance auto, l’une des plus importantes est bien sûr la garantie vol. Cette dernière couvre le vol de votre voiture.

A lire en complément : Assurance voiture hybride : les questions à poser avant de faire votre choix

La garantie vol : les couvertures qu’elle propose

La garantie vol couvre en premier lieu le vol de votre engin. Elle prend aussi en compte les dommages causés lors d’une tentative de vol. Elle peut ainsi couvrir les détériorations de serrures, de vitres, de phares ou de pneus. Il est impératif de préciser que certains contrats peuvent inclure le vol sous la menace. Le vandalisme, la garantie des accessoires et des éléments d’équipements peuvent constituer des extensions de garantie. Dans certains contrats, les assureurs peuvent exiger l’installation d’équipements de prévention et de sécurité. Il peut s’agir de code antidémarrage ou d’alarmes de sécurité. Cependant, il est nécessaire de noter que la garantie vol ne couvre pas les vols de voiture si l’assuré a oublié les clés dans ou sur la voiture.

La déclaration de vol : comment bien l’effectuer ?

Pour bénéficier de la garantie vol, vous êtes tenu d’effectuer quelques démarches importantes. Vous devez avant tout porter plainte. La plainte peut être portée auprès d’une gendarmerie ou d’un commissariat. Lors de cette première déclaration de vol, vous ne devez surtout pas oublier de préciser si les documents du véhicule ont été emportés ou non.

A lire aussi : Comment obtenir un meilleur devis d'assurance auto ?

Ensuite, vous devez faire une déclaration auprès de votre société d’assurance. La déclaration doit être accompagnée du récépissé de la plainte. Toutefois, vous devez vous assurer de faire la déclaration dans les délais les plus réduits après la découverte du vol. Ce délai est souvent de deux jours ouvrés.

Comment éviter le vol de sa voiture : les précautions à prendre

Le vol de voiture est un phénomène malheureusement courant, et même si l’assurance peut couvrir les perturbations causées par ce type d’incident, il reste préférable d’éviter au maximum le risque de vol. Voici quelques astuces simples pour prévenir la perte ou le vol de votre véhicule.

Veillez à ne jamais laisser vos clés sur le contact ou dans l’habitacle du véhicule. Les voleurs sont souvent attirés par cette opportunité facilement accessible. Assurez-vous aussi que toutes les portières soient bien fermées lorsque vous quittez votre voiture.

Pensez à installer des systèmes antivol comme une alarme sonore qui peut dissuader les voleurs à agir rapidement devant un bruit fort et strident ! Vous pouvez aussi opter pour un système GPS qui permettra de localiser votre véhicule en cas de vol.

Évitez autant que possible de stationner votre voiture dans des endroits isolés ou peu fréquentés tels que des rues sombres avec peu d’éclairage public. Si vous n’avez pas le choix et devez absolument garer votre automobile dans un lieu jugé dangereux aux yeux du grand public, prenez toujours soin de retirer tout objet précieux visible depuis l’extérieur (sac à main, téléphone portable) afin qu’ils ne constituent pas une incitation supplémentaire pour les malfaiteurs.

En respectant ces quelques consignes simples mais efficaces, vous allez limiter considérablement les risques de vol ou d’infraction à votre véhicule.

Que faire en cas de refus d’indemnisation par l’assurance en cas de vol de voiture ?

Malgré toutes les précautions prises, il est toujours possible que votre voiture soit volée. Dans une telle situation, l’assurance intervient pour couvrir le préjudice subi par l’assuré. Il peut arriver qu’une compagnie d’assurance refuse de verser une indemnisation en cas de vol de voiture.

Dans un premier temps, si vous êtes confronté à ce genre de refus, vous devez vérifier attentivement les termes des conditions générales et particulières du contrat d’assurance souscrit. Il arrive souvent que certaines clauses excluent la prise en charge des vols avec effraction, notamment lorsque ces derniers se sont produits dans un endroit inhabituel au moment où aucun système antivol n’était actif.

Le client doit aussi s’interroger sur la validité et l’intégrité du contrat d’assurance avant toute réclamation auprès des services compétents (juridiques ou commerciaux). Le Code des assurances impose aux assureurs une obligation de garantie étendue qui leur interdit toutefois d’imposer à leurs clients des clauses abusives ou restrictives.

Si malgré cela vous ne parvenez pas à obtenir gain de cause auprès de votre assurance auto suite au vol éventuel de votre véhicule assuré, plusieurs recours juridiques s’offrent alors à vous. Vous pouvez ainsi saisir les instances judiciaires spécialisées dans la résolution des litiges entre consommateurs et entreprises pour faire valoir vos droits en matière d’indemnisation.

Face au refus injustifié d’une compagnie d’assurance, il est de votre droit de saisir les instances appropriées pour contester la décision et obtenir réparation. Toutefois, avant d’en arriver là, prenez le temps de bien relire toutes les clauses du contrat afin que vous puissiez faire valoir vos droits en toute connaissance de cause.