Comment faire homologuer une moto cross ?

Certifier votre cross bike pour pratiquer l’Enduro est — toujours — possible, mais seulement dans certaines conditions. Moto-Station révèle les modifications apportées à votre machine, les avantages et les inconvénients de la transformation et les bonnes adresses pour réaliser le projet… Voici donc ce que vous devez savoir sur l’approbation d’une moto tout-terrain.

Pourquoi son vélo de cross a-t-il été approuvé ? Voici une question simple, mais qui appelle les autres. Avec une Croix approuvée, vous pouvez pratiquer l’Enduro légalement. Mais pourquoi ne pas acheter directement une moto Enduro ? Eh bien parce que les Enduro sont généralement conçus pour être dociles. Si la plupart des pilotes de loisirs en seront satisfaits, les coureurs les plus chevronnés revendiqueront une moto plus sophistiquée. Cross moto entre alors en jeu : moteur vif, caractère explosif, puissance C’est l’une des raisons pour lesquelles un cross bike a été approuvé. En voici une autre : de plus en plus de praticiens du TT veulent évoluer dans les deux disciplines. Et comme il est souvent plus facile à évoluer en Enduro avec un cross bike que l’inverse, la certification est essentielle en tant que solution « idéale ». Sachez cependant que certains modèles Enduro peuvent convenir au Motocross : c’est aussi une question de niveau de conduite et de choix personnel. Enfin, certaines motos Enduro qui ont disparu de la circulation — nous pensons en particulier à la 2 temps — approuvent une moto cross vous permet de monter un Enduro à la carte. Afin de répondre à nos questions, nous avons contacté les fabricants et plusieurs approbations. Voici l’essence de ce qu’il faut retenir…

A voir aussi : Quel est le poids d'une Moto GP ?

Homologuer votre moto, en quoi cela consiste ?

L’ homologation d’une motocyclette nécessite inévitablement de nombreuses modifications. Pour ceux qui se demandent la question, voici les opérations requises. Plus évident, la moto doit être équipée d’une plaque de phare, d’un feu arrière, de quatre clignotants, d’un klaxon et d’un compteur. Tous ces éléments ne fonctionnent pas « dans l’air pur », donc un harnais électrique supplémentaire sera connecté en parallèle : nous ne modifions pas le faisceau d’origine, nous lui apportons un plus. Pour gérer tout cela, un commodo de type Enduro sera installé sur le guidon. Mais un cross bike ne produit pas lui-même assez de courant pour alimenter ce système additif, du moins pas dans tous les cas. Il est donc nécessaire d’ouvrir et de changer l’allumage. Chez MotorBike France, spécialisée dans l’homologation de Yamaha Cross, nous procédons de différentes manières : le stator 2 temps est démonté, rembobiné puis remonté. Sur le 250 4 temps, nous changeons complètement le stator. Enfin, pour le 450, l’allumage d’origine produit la plupart du temps assez de « jus ». Puisque les changements d’allumage ne sont parfois pas suffisants (sur le 2 temps en particulier), l’installation d’une batterie est essentielle. Bien sûr, tous ces changements n’ont pas lieu sans mettre les mains dans la confiture. Il est également nécessaire de prendre en compte les différentes dispositions à faire à la moto afin que tout fonctionne parfaitement : différents supports, connecteurs, relais électriques. Les « problèmes » électriques étant réglés, c’est maintenant le rayon de pollution que nous devons nous attaquer : n’espérez pas garder votre belle — et son — ligne d’échappement… Pour les deux temps, nous procédons à un changement complet, tandis que sur le 4 temps, on adapte un catalyseur ou, comme chez Valenti (spécialiste Suzuki), une ligne de course approuvée est installée. Soyons honnêtes : la performance de la moto souffre, mais la pression environnementale fait partie du paysage, difficile à couper aux normes de pollution. KLV Quad, un homologue Kawasaki, modifie également la boîte d’injection pour répondre à ces normes. Pour compléter la gamme d’une moto approuvée, voici les derniers éléments essentiels : un support de plaque d’immatriculation, des rétroviseurs, une béquille et un bloc de disques.

Pas si dur ? Pas si sûr…

Certains ont à se dire que certifier une moto n’est pas si sorcier… Alors pourquoi ne pas le réaliser vous-même ! Eh bien, parce que c’est plus difficile qu’il n’y paraît : au début, l’approbation d’une motocyclette transversale doit passer par un atelier… approuvé. Comme votre moto aura accès aux routes publiques, tous les numéros de châssis et de moteur seront enregistrés, et toutes les pièces ajoutées seront enregistrées. Le vélo sera gravé et enregistré sous un nouveau numéro. Comme la politique actuelle n’est pas la plus laxiste, rien n’est laissé au hasard. L’homologation d’une moto Cross est donc au prix, pas des moindres… Qu’est-ce qui se cache derrière cette facture qui s’élève de 1.200 à 1.700€ ? Selon les marques et la main-d’œuvre, vous pouvez compter de 500 à 800€ pour l’assemblage du kit de certification complet. Mais ce qui coûte le plus cher, à la fois l’homologue et le propriétaire, c’est avant tout le Certificat Européen de Conformité, qui vous permet de conduire sur la route. Parce que le dépôt d’un dossier auprès de la commission de sécurité, cela ne se fait pas seul : entre le développement, les procédures administratives, les fournisseurs de pièces et l’assemblage de la première moto, le prototype qui être validés montants en moyenne à 125.000€ !

A lire également : Quelle est la meilleure marque de pneus chinois ?

Quelles motos peuvent être approuvées, et avec qui ?

Honda

Contact :Chez Honda, l’homologue s’appelle HM Motos. Seuls petits détails, HM ne certifiera aucune moto sur demande, la firme italienne vendant uniquement ses produits finis. Mais sachez que HM distribue deux modèles Honda : le CRF-X, destiné directement à la pratique de l’Enduro, et le CRF-R qui sont dûment approuvés Honda Cross. Euroboost : 05 53 28 28 39

Kawasaki :

Contact :KLV Quad, à Houville-en-Vexin (27), homologue les motos de la marque Kawasaki. Neuf ou d’occasion, c’est là que vous devez changer pour transformer votre KX-F en moto Enduro. Petit inconvénient, le KX 2 temps n’est plus approuvé, le travail pour passer les normes antipollution étant trop lourd. Prix pour Kawasaki KX 250 F et KX 450 F : 1 219€ 02 32 49 29 50

Suzuki

Pour l’approbation de la Suzuki, Valenti — via sa filiale française Dingo Gones Motors à Grenay (38) — s’occupe de tout. Il est possible de certifier un 125 RM, le RM-Z 250 et 450 ainsi que le RMX-Z 450. Malheureusement, le 250 RM n’est plus dans le catalogue. En outre, en ce qui concerne les normes de pollution, seuls les millésimes postérieurs à 2008 sont homologuables. Prix pour Suzuki RM et RM-Z : à partir de 1 500€. Paoletti France est également responsable de l’approbation de Suzuki, mais ne s’occupe que de la 450 RMX-Z. RM et RM-Z ne seront pas pris en charge ici. Prix pour une 450 RMX-Z : 1 250€. Contact : — Goofy Gones Motors, Patrice Castelano : 06 11 66 83 29/ dingogonesmotors@wanadoo.fr Contact : Race Star RSR (77), Franck Baudon : 01 60 61 61 20

Yamaha

Contact :C’ est Motorbike France (Avignon, 84), également connu sous le nom de Quaddy, qui est l’homologue national de Yamaha. En 2011, en plus de son partenariat avec l’Army Enduro Team, l’entreprise développe ses compétences et propose désormais de certifier votre Yamaha Cross. Ici, il est possible de certifier à la fois 125 et 250 YZ et 250 et 450 YZ-F. Prix pour YZ 125/ 250, YZ250F et YZ450F : 1 500€. Moto France, 04 90 82 30 27/ motorbikefrance@yahoo.fr

Comment faire assurer une moto cross ?

Bien évidemment, il vous sera aussi indispensable de faire assurer votre moto cross ! Même si ce n’est clairement pas la première chose à laquelle vous penserez, cela pourra vous éviter bon nombre d’ennuis à l’avenir. Bien que ce sujet soit souvent pris à la légère par certains automobilistes, il est pourtant primordial pour une moto cross de bénéficier d’une assurance 2 roues qui les couvre suffisamment dans toutes les circonstances possibles et imaginables. Pour faire assurer votre moto cross, pas besoin de vous déplacer dans une agence : ce site internet très complet vous permettra de vous assurer en quelques clics seulement !

Combien coûte une assurance moto cross ?

Il est clairement impossible de dire combien coûte une assurance moto cross sans avoir plus de détails à ce sujet. En effet, vous devrez prendre en considération deux grands aspects, à savoir :

  • la formule : entre l’assurance “au tiers” qui ne prend en compte que la responsabilité civile et l’assurance “tous risques” qui est bien plus complète, il y a des tarifs très différents
  • les services : en fonction des prestations supplémentaires que vous demanderez, vous paierez également un tarif différent

Quels sont les avantages d’une bonne assurance moto cross ?

Si vous avez des doutes concernant une assurance moto cross, assurez-vous que celle-ci vous propose bien les avantages qui suivent afin de vous rassurer :

  • celle-ci doit proposer un service client en France et toujours disponible en cas de besoin
  • elle doit être spécialisée dans les véhicules 2 roues pour vous offrir des garanties pertinentes et qui auront une vraie utilité pour votre moto cross
  • elle doit faire preuve de transparence en publiant des montants indemnisés (cela peut grimper jusqu’à plus d’un million d’euros)
  • elle doit avoir réalisé des partenariats avec des professionnels comme des garages pour éviter les frais inutiles

Show Buttons
Hide Buttons