Comment se déplacer sans transport en commun ?

Quelles solutions pour se déplacer d’une manière plus propre ? Voici un diaporama montrant les 10 moyens de transport les moins polluants.

Trouvez votre transport écologique — Transport en commun

Les transports publics réduisent la circulation et donc la pollution dans la ville. En 2010, ils représentaient près de 17% des voyages en France.

A découvrir également : Reprogrammation moteur : comment choisir son expert ?

Le tram d’Angers. CC : ati4850

A lire en complément : Comment devenir franchisé d’un garage automobile

Ils ont de nombreux avantages : plus écologiques, plus économiques, ils apportent plus de sérénité parce qu’il y a beaucoup moins de risques d’accidents… Et ils sont plus intelligents, parce que vous pouvez profiter du temps de voyage « imposé » dans la journée pour faire autre chose que la route, comme lire un bon livre par exemple ou aller de l’avant dans son travail.

Le retour du tramway en tant que moyen de transport écologique

Le tramway, évincé depuis les années 1960, tend à retrouver sa place dans les plus grandes agglomérations internationales. Ponctuel (un train toutes les 5 minutes environ), pratique (jusqu’à 120 passagers peuvent embarquer), souvent moins cher que le métro et circulant à une vitesse moyenne supérieure à celle des bus (20 km/h en moyenne), le tramway est définitivement adopté dans près de 20 grandes villes françaises.

Bien moins polluant que la voiture parce qu’elle est alimentée par l’électricité (donc pas d’émissions de gaz à effet de serre), plus sûre, plus silencieuse et plus facile d’accès, surtout pour les personnes handicapées, le tramway a également la capacité de revitaliser les centres urbains.

Lire la page suivante : marche

Illustration bannière : Trouver votre transport écologique parfait dépend naturellement de votre style de vie — © pikselstock

Trouvez votre transport écologique — Marche

Biologiquement, nous ne sommes pas conçus pour rester sédentaires. Et si logiquement, le mode de vie sédentaire réduit considérablement notre espérance de vie !

CC : thekellyscope

  • Les hommes assis plus de 6 heures par jour ont un 20 % plus de mortalité ; le chiffre atteint même40 % pour les femmes.
  • Les personnes qui travaillent assis pendant 10 ans sont deux fois plus susceptibles de développer un cancer colorectal que les personnes mobiles.

Selon l’ADEME, un quart des voyages en France sont moins d’un kilomètre  ! Sachant que marcher 500 m ne prend que huit petites minutes, pas besoin de targivertir… En ville, chaque kilomètre fait à pied permet d’économiser 280 g de CO2 . Enfin, bien sûr, la marche reste le moyen de transport le plus économique.

Lire la page suivante : vélos, rouleaux et scooters

Trouvez votre transport écologique — vélos, rouleaux et scooters

vélo est le moyen de transport le plus rapide de la ville. Dès que la distance à parcourir est comprise entre 1 et 5 km, le vélo est imbattable. Le

CC : Sarah Ackerman

Voici ce que l’ADEME nous dit, en chiffres :

  • La moitié des déplacements intra-urbains est inférieure à 3 km
  • Dans cette configuration, le vélo est le moyen de transport le plus rapide : 1/4 heure
  • Comparaison de vitesse moyenne dans la ville : 15 km/h contre 14 km/h

C’ est-à-dire, si vous vivez et travaillez dans la ville même, il n’y a pas d’image. Plus d’embouteillages et ennuyeux le matin. D’autant plus que les problèmes de circulation s’ajoutent ceux du stationnement.

Pour les athlètes, le patinage à roulettes est également un excellent moyen de transport. Il combine l’activité physique et le gain de temps sur les petits trajets. Il ne nécessite que quelques petits ajustements : planifier une autre paire de chaussures, suivre quelques cours éventuellement pour plus de sécurité : apprendre à éviter les obstacles, freiner en cas d’urgence, etc.

Scooter pousse

Vous n’avez guère pu échapper : les moyens de transport se sont développés de façon exponentielle en 2018-2019. Attention au code de circulation pour le scooter électrique.

Lire page suivante : covoiturage

Trouvez votre transport écologique — Covoiturage

D’ année en année, le covoiturage gagne ses rayures. En 2009, le leader cariturage.fr a offert 50 000 sièges mais en 2012 l’offre était passée à 1 000 000 ! Puis, en 2011, 3 millions de personnes avaient déjà fait au moins un voyage en covoiturage.

CC : timo w2s

La tendance s’accélère : le site de Blablacar, qui compte 95% du marché, a annoncé 12 millions de passagers transportés en 2014. En 2018, c’était presque le nombre de ses membres !

Deux types principaux de voyages en covoiturage dominent : les trajets domicile-travail et les voyages à longue distance. Le covoiturage peut bien sûr limiter le nombre de véhicules et donc réduire les émissions de GES. Il est également très intéressant sur le plan économique. Le covoiturage quotidien à domicile sur un trajet de 20 km permet d’économiser près de 1 500 euros par an.

Lire la page suivante : autopartage

Trouvez votre transport écologique — Carsharing

autopartage, bien qu’il existe depuis 20 ans, reste marginale, mais ces dernières années, il a connu une croissance exponentielle L’ et offre un très grand potentiel de développement. Il permet aux Français de considérer la voiture indispensable sous un autre angle.

Autolib CC : mariordo59

autopartage est pratiqué par divers moyens. Des entreprises privées comme Zipcar, StreetCar, GoGet, Mobizen, etc. ont contribué à la démocratiser en facilitant l’accès via Internet. En outre, les villes y sont arrivées en proposant L’ des services d’autopartage : Lilas à Lille, Autopi en Lorraine, Autocool à Bordeaux, Mobilib à Toulouse, AutoLib bien sûr à Paris, etc.

De plus, le covoiturage entre individus tend à se développer considérablement. L’autopartage permet d’économiser de l’argent, séparé de votre voiture, d’utiliser tous les modes de transport dans la ville et de réduire collectivement l’utilisation de la voiture.

Lire la page suivante : VLS, vélo libre-service

Trouvez votre transport écologique — VLS, vélo en libre-service

Ces dernières années et grâce aux systèmes de location de vélos en libre-service, le nombre de cyclistes urbains a augmenté.

Vélib Paris CC : zoetnet

  • À Lyon et à Villeurbanne, le trafic cycliste a augmenté plus de 3 fois en 8 ans.
  • À Bordeaux, 8 % des trajets en centre-ville se font désormais à vélo, contre 3 % il y a 10 ans.
  • À Strasbourg, 15% des trajets se font à vélo pour toute la ville.

Le lancement du système de location parisien, le Vélib, avait fait beaucoup de bruit à l’été 2007. Mais Paris est loin d’être une ville pionnière dans le domaine. Dix ans avant elle, Rennes avait déjà mis en place son système de vélo en libre-service, Vélo à la carte. Ils suivent Lyon avec Vélo’v, La Rochelle avec Libre Service Vélo et Grenoble avec Métrovélo.

Lire la page suivante : Navettes fluviales

Trouvez votre transport écologique — Navettes fluviales

Batcub, la navette de Bordeaux. CC : Communauté Urbaine de Bordeaux

Voici une alternative qui sait combiner douceur de vie, économie et écologie : la navette fluviale. Ces bateaux atteignent les rives des villes maritimes ou fluviales comme La Rochelle et son Bus de Mer ou son Passeur (bateau électrique), Navibus à Nantes sur la Loire et sur l’Erdre, le réseau Mistral à Toulon, Voguéo à Paris ou les 4 lignes maritimes de Lorient.

Le principe reste le même que le bus conventionnel  : il suffit d’apporter un billet ou un abonnement pour compléter son itinéraire jusqu’à l’arrêt concerné. C’est plus agréable que le bus car il offre un autre point de vue, mais ce n’est pas plus cher. Pour tester si vous avez l’opportunité !

Lire la page suivante : le taxi à vélo

Trouvez votre transport écologique — Le Taxi Bike

Voici un mode de transport original et surtout très éco-style ! Non polluant et bruyant, ce tricycle à pédales équipé d’un petit moteur électrique (pratique pour les nervures) peut accueillir jusqu’à deux passagers.

CC : lou schwartz

Malgré sa relative lenteur (entre 10 et 25 km/h), il possède de sérieux atouts qui devraient attirer plus d’un :

  • Considéré comme un cycle, il est permis de rouler sur la chaussée, les pistes cyclables ou les rues piétonnes.
  • Ses tarifs restent très abordables : environ un euro par personne et par kilomètre parcouru.
  • Occasion sur de petites distances, ce drôle d’équipement vous coûtera le prix d’un billet d’autobus mais pour un bon impact environnemental moindre.

Qu’ il s’appelle Urban-Cab, Cyclopolitain ou Cycloville, il commence à être présent partout en France : Paris, Lyon, Nantes, Lille, Toulouse, Grenoble, Rennes ou Nice l’ont récemment adopté.

Lire la page suivante : voiture électrique ou hybride

Trouvez votre transport respectueux de l’environnement — La voiture électrique ou hybride

La voiture électrique est équipée de batteries rechargeables et de moteurs électriques permettant des performances correctes sur des distances comprises entre 100 et 200 km sans émissions polluantes.

Smart Electric CC : Sky Black

Malgré ses avantages écologiques évidents, la voiture électrique n’a pas toujours une bonne pression. En plus du nombre de points de charge de la batterie, il est essentiellement responsable de cette véhicule son manque d’autonomie.

Les voitures électriques sont de plus en plus mises en avant par les constructeurs : Renault avec sa Twizy et sa Zoe, Mercedes et sa Classe S dédiée World Green Car 2012, Peugeot et sa 3008 Hybrid, Toyota et sa Prius plug-in, la version électrique de la petite citadine Smart, la Nissan Leaf, etc.

Lire la page suivante : les originaux

Trouvez votre transport écologique — Les originaux

CC : Ruthieki

Le gyropode, également connu sous le nom de Segway , est une plate-forme électrique équipée d’un système de stabilisation gyroscopique. Ludique et écologique, il vous permet de bouger plus vite que de marcher. Le premier gyropode est le Segway, inventé par la firme américaine Dean Kamen en 2001.

La TPZ

Le Porteur Électrique Personnel Zappy ou TPZ , est commercialisé par la société française Zapworld. Ce électrique tricycle moto peut parcourir environ 40 km à une vitesse d’environ 20 km/h, avec une seule charge.

Le Skatedrive

Le Skatedrive® combine roller et vélo. Intermodal, ce mode de transport combine les avantages de la moto en offrant l’équilibre et le freinage facile d’un vélo ; le roller avec le plaisir du glissement, l’agilité et la légèreté ; le scooter grâce à sa stabilité. Le Skatedrive® est utilisé en mettant sa paire de patins et en tenant un guidon devant vous.

  • 5 innovations pour des transports publics plus écologiques
  • Super pistes cyclables : vélo bientôt à l’égal des voitures en ville ?
  • 7 villes à voyager, parce que privilégier l’homme aux voitures
  • Lisez aussi :

Illustration bannière : Trouver votre transport écologique parfait dépend naturellement de votre style de vie —©pikselstock

Show Buttons
Hide Buttons