Les particularités de l’assurance auto jeune conducteur

De par son appellation, vous avez compris que l’assurance auto jeune conducteur est une assurance auto destinée aux personnes qui en sont à leurs premières années de conduite. Comparé à l’assurance auto classique, elle est légèrement plus chère. Pourtant, c’est l’assurance qu’on recommande souvent à ceux qui viennent d’avoir leur permis de conduire. Avant de prendre cette assurance, découvrez ses spécificités.

Êtes-vous un jeune conducteur ?

Aux yeux des compagnies d’assurance, le terme « jeune » affiché dans « assurance jeune conducteur » n’a pas vraiment de rapport avec l’âge du conducteur. Il fait plus référence à l’expérience de la personne au volant. On considère donc comme jeune conducteur toute personne ayant peu d’expérience en conduite, plus précisément toute personne titulaire du permis de conduire depuis moins de trois ans.

A lire aussi : Tout savoir sur l’assurance Auto AXA

Les compagnies d’assurance catégorisent aussi dans « jeune conducteur » les personnes qui n’ont pas encore souscrit d’assurance auto à leur nom et les personnes qui ont été obligées de repasser l’examen du permis de conduire suite à l’annulation de ce dernier.

Si vous avez donc plusieurs années de pilotage de voiture à votre actif, mais que depuis toujours, vous avez utilisé le véhicule d’un proche ou que votre permis a été annulé et que vous avez été obligé de le repasser, l’assurance jeune conducteur vous convient.

A voir aussi : Assurance auto : ne vous faites plus arnaquer

Le fonctionnement de l’assurance jeune conducteur

Le Code de la route ne définit pas clairement la notion de « jeune conducteur ». Cependant, il est clair que l’automobiliste catégorisé « jeune conducteur » a moins d’expérience en conduite et pour l’assureur, il est plus susceptible d’avoir des accidents de la route et des sinistres auto. C’est pour cette raison que l’assurance auto jeune conducteur affiche un prix un peu plus élevé que l’assurance auto classique.

Pour l’assurance jeune conducteur, les compagnies d’assurance appliquent le principe de la surprime. Cette dernière peut avoir un coefficient de 100% sur la première année, mais rassurez-vous : elle va diminuer rapidement avec votre expérience au volant. Vous pouvez espérer passer à 50% sur la deuxième année de conduite et à 25% sur la troisième année.

Dans la plupart des cas, cette surprime est annulée après cette troisième année de conduite, si vous n’avez pas eu d’accident. Précisons tout de même que le tarif de la surprime n’est pas le même pour tous les conducteurs novices.

Les formules proposées aux jeunes conducteurs

Quand on parle d’assurance jeune conducteur, on évoque souvent trois formules :

  • L’assurance auto au tiers : cette assurance est celle qui comprend le minimum requis en matière d’assurance auto, car elle ne comprend que la garantie responsabilité civile. Si vous n’avez pas un grand budget pour votre assurance auto, c’est la formule recommandée, mais notez que le niveau de protection est assez limité,
  • L’assurance auto intermédiaire : elle est aussi appelée par certaines compagnies l’assurance au tiers étendu. Cette formule comprend plusieurs garanties optionnelles qui vous permettront d’avoir une couverture contre certains risques comme le vol, l’incendie ou le bris de glace,
  • L’assurance auto tous risques : c’est la formule la plus complète, mais aussi la plus chère. Certes, le niveau de couverture est important, mais cette assurance n’est pas vraiment recommandée aux jeunes conducteurs à moins qu’ils conduisent un véhicule de valeur.

Combien cette assurance jeune conducteur coûte-t-elle vraiment ?

À ce stade, vous êtes sûr que l’assurance jeune conducteur est l’assurance auto qui vous convient. Vous vous demandez sur son coût : est-il à la portée de votre portefeuille ? Sachez que cette assurance peut vous coûter entre 1 200 et 1 500 euros par an.

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif, mais certaines compagnies peuvent vous facturer plus cher ou moins cher. Rappelez-vous également que le coût d’une assurance dépend entre autres de votre statut de conducteur ainsi que vos antécédents de conduite, du véhicule à assurer ainsi que votre lieu d’habitation. Vous pouvez toujours comparer pour trouver une assurance jeune conducteur qui vous convient.

Souscrire à une assurance jeune conducteur

Une fois que vous avez trouvé le contrat d’assurance jeune conducteur qui vous convient, vous devez préparer certains documents pour la souscription. Vous devez présenter entre autres le certificat d’immatriculation de votre véhicule ainsi que votre permis de conduire à l’assureur. Il peut également vous demander de fournir un relevé d’informations qui lui permettra de connaître votre coefficient de réduction-majoration si vous avez des antécédents de conduite.