Sébastien Loeb, cet incroyable champion

Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes nous donne sa bonne nouvelle et explique comment il passe la période d’isolement chez lui en Suisse.

Le Français reste actif avec ses activités de préparation sportive en cyclisme et sur le trampoline, mais il reste aussi compétitif et joue aux jeux de société !

A lire en complément : Une carte grise, à quoi ça sert ?

Pour un champion du monde des rallyes qui a gagné neuf fois, rester à la maison est probablement plus facile à dire que de faire…

Pour Sébastien Loeb, qui a remporté 79 victoires en WRC dans sa brillante carrière, le forcé » a vu sa nature compétitive se manifester d’autres manières plus traditionnelles sur le plateau Monopoly !

A découvrir également : Comment rechercher un véhicule précis ?

Parlant de son domicile en Suisse, où il est avec son partenaire et sa fille, Sébastien a parlé de l’actuel et comment il passe du temps sans entraînement et compétition en Rallye.

Dans ce processus, le Français a révélé comment sa propre passion pour la gymnastique commence à se manifester avec la prochaine génération, tandis que sa fille s’entraîne sur le trampoline familial !

Seb, d’abord et avant tout, vous allez bien ?

« On va bien, oui. Je suis chez moi en Suisse, rester là où nous sommes autant que possible comme tout le monde en ces temps difficiles. Je dirais que je suis très chanceux parce que nous vivons près de la forêt dans une maison avec jardin. Il y a beaucoup de moins chanceux. » Que faites-vous pour rester actif ? « Je fais un petit vélo parfois le matin. J’ai acheté et construit un trampoline pour le jardin, donc c’est une autre période d’entraînement, mais j’aime sauter dessus. En Suisse, ce n’est pas aussi restreinte comme en France, mais nous minimisons toujours nos mouvements. Tous les restaurants, bars et magasins sont fermés, nous devons donc nous divertir. Pour quelqu’un qui est habituellement si actif, comment gérez-vous les restrictions ? « Nous n’avons pas d’autre choix que d’y faire face. On ne peut pas faire beaucoup plus. Nous devons accepter cette situation, respecter les règles et jouer notre rôle dans la réduction de la propagation de ce virus. Bien sûr, ce n’est pas facile, mais nous devons faire face, regarder des films, jouer à des jeux sur la PlayStation. Je joue à des jeux comme Monopoly , je passe du temps avec la famille à attendre que la situation s’améliore. »

Êtes-vous aussi compétitif en monopole que dans une voiture de rallye ?

« Oui. La dernière fois, j’ai gagné » Si vous pouviez revivre un de vos rallyes passés pendant cette période, lequel choisiriez-vous ? « Peut-être ma première victoire en Finlande parce que c’était un sentiment incroyable d’être à la limite comme ça. En fait, si j’y pense un peu de plus, quelque chose qui me plairait serait ma victoire en Alsace, France. Quand j’ai gagné le Rallye, j’ai remporté les titres World Constructors et Pilot en même temps.

Tout ça était devant ma famille et mes amis. Dans un moment comme celui-ci, aujourd’hui, j’aimerais revoir ces gens et célébrer avec eux cette mémoire triomphale. » Y a-t-il quelque chose de spécial que vous attendons avec impatience quand cette situation sera terminée ? « Je n’ai plus piloté la Hyundai i20 Coupe WRC depuis Monte Carlo, donc j’ai hâte de reprendre le volant, que ce soit en Rallye ou en test. J’attends avec impatience cela. Il est naturel que nous manquions toutes les choses sur lesquelles nous travaillons ensemble en équipe, mais la chose la plus importante en ce moment est de rester en sécurité. »

Avez-vous un message pour tous les fans du monde entier ?

« Nous manquons autant la compétition du Rallye que les fans. Nous espérons partir le plus rapidement possible et revenir sur la route, mais cela dépend de tout le monde et qui doit respecter les règles, rester à la maison et être Sûr. Si nous travaillons tous ensemble dans la même direction pour combattre ce virus, plus vite nous reviendrons. »