Tout savoir sur le boitier éthanol homologué !

De nos jours, le prix du carburant ne cesse d’augmenter. Et, l’utilisation de l’éthanol est une des solutions proposées aujourd’hui aux automobilistes qui souhaitent réduire leur consommation de carburant. En plus, c’est une bonne alternative pour réduire l’impact écologique dû au carburant. Si vous avez encore peu d’informations sur cette solution, cet article répondra à toutes vos questions.

Un boitier éthanol homologué : qu’est-ce que c’est ?

Le boitier éthanol communément appelé kit E85 se trouve dans le moteur d’une automobile. C’est un boitier électronique qui sert à multiplier le carburant d’un véhicule. En effet, le boitier éthanol permet à une voiture de rouler tant bien à l’essence sans plomb qu’à l’éthanol.

A voir aussi : Voiture la moins chère en 2020

Son mode de fonctionnement

Certes, l’éthanol séduit de nombreuses personnes parce qu’il est très avantageux du fait que c’est un carburant écologique et économique en même temps. En revanche, il y a une certaine limite à l’utilisation de celle-ci.

En effet, les voitures fabriquées à partir de l’année 2000 sont les seuls compatibles pour installer un boitier éthanol. Du fait que le boîtier éthanol homologué se situe principalement au niveau des calculateurs et des injecteurs, seuls les véhicules munis de ces deux appareils peuvent bénéficier d’une installation de kit E85.

Lire également : Comment détecter un signe de panne de voiture ?

Son mode de fabrication

kit éthanol

Le composant du bioéthanol est un mélange de matière végétale et d’essence sans plomb jusqu’à 85%. C’est un produit entièrement français. D’ailleurs, il est fabriqué uniquement en France. En outre, le boitier de conversion éthanol est spécialement conçu pour alléger le budget pour les carburants des Français. De plus, il diminue le rejet de CO2 moins de 50 pour cent que le carburant classique. Enfin, la matière première utilisée pour la conception de ce produit est la betterave et la canne à sucre. Et, cela favorise les agricultures françaises.

Les précautions à prendre avant d’installer un boitier éthanol homologué

Avant d’installer un boitier éthanol, il est important de savoir que certes, c’est une installation légale. Au contraire d’une reprogrammation de voiture qui est un concept illégal pour avoir la solution bioéthanol. En revanche, il y a quelques restrictions à surtout  prendre en compte avant de le poser. Cela concerne les voitures qui peuvent bénéficier d’une boite de conversion en éthanol et son prix.

Les véhicules concernés par le boitier éthanol homologué

La conversion à l’éthanol est très avantageuse pour tous les automobilistes. Pourtant, elle ne peut pas s’adapter à tous les types de voitures. Le premier critère très important pour pouvoir bénéficier d’un boitier de conversion à l’éthanol est qu’il faut que la voiture soit immatriculée avant l’année 2000. Aussi, pour être éligible, il faut que le véhicule réponde aux exigences suivantes : une voiture à essence sans plomb, une voiture munie de systèmes d’injection et une voiture équipée d’un calculateur.

Le prix d’un boitier éthanol homologué

Le cout d’un boitier de conversion à l’éthanol va certainement dépendre du type de boitier qu’une personne souhaite installer pour son automobile. Par ailleurs, l’installation de ce dispositif exige une compétence et une maitrise en principe en électronique, donc confiez-la entre les mains d’un expert.

Les avantages et inconvénients de l’utilisation d’un boitier éthanol homologué

Les avantages et inconvénients de l’utilisation d’un boîtier éthanol homologué

L’utilisation du boîtier éthanol homologué est une solution qui présente des avantages non négligeables pour les automobilistes, mais aussi quelques inconvénients. Il est donc important de bien peser le pour et le contre afin de prendre une décision sage.

Le principal avantage est économique : grâce à ce dispositif, le coût d’entretien du véhicule diminue considérablement car le prix du bioéthanol est moins cher que celui de l’essence classique. Aussi, il permet aux conducteurs d’avoir un geste environnemental en roulant avec un carburant plus propre. De plus, la qualité du moteur s’améliore avec ce type de dispositif. Effectivement, comme l’éthanol a des composants oxygénés supplémentaires par rapport à l’essence traditionnelle sans plomb classique vendue dans les stations-service en France, cela contribue au nettoyage progressif et naturel des pièces internes (soupapes, etc…). On peut prolonger la durée de vie du moteur tout en évitant les frais engendrés par la pollution.

Les inconvénients

Malgré tous les avantages qu’il offre, il y a quand même certains points négatifs relatifs à son utilisation.

L’un des premiers désagréments que l’on peut rencontrer avec un boîtier éthanol est l’augmentation de la consommation de carburant. Effectivement, le bioéthanol a une densité énergétique inférieure à celle de l’essence, ce qui engendre in fine une augmentation de la consommation.

En hiver, il faut prévoir un démarrage plus difficile du moteur avec l’éthanol qu’avec l’essence classique. Il est donc recommandé d’avoir toujours plus d’un quart dans notre réservoir afin de faciliter le bon fonctionnement du système automobile. Sans compter aussi les problèmes liés à sa disponibilité dans certaines régions françaises où son prix peut être semblable à celui des carburants traditionnels.

En fin de compte, c’est au conducteur et propriétaire de décider s’il opte pour cette solution simple et responsable pour une conduite durable.

Comment entretenir et optimiser les performances d’un boitier éthanol homologué

Comment entretenir et optimiser les performances d’un boîtier éthanol homologué

Si vous avez choisi d’équiper votre véhicule avec un boîtier éthanol homologué, vous devez entretenir ce dispositif.

L’entretien régulier du filtre à air

Pour que le moteur fonctionne parfaitement, il faut veiller à ce que le filtre à air soit propre et bien entretenu. Effectivement, si celui-ci est sale ou obstrué, cela aura des conséquences négatives sur les performances du moteur.

Nous recommandons donc un entretien régulier : nettoyer le filtre tous les 20 000 km parcourus environ afin de faciliter la circulation de l’air dans le système mécanique.

Vérifier l’état des bougies d’allumage et des injecteurs

Pour une combustion parfaite, il faut aussi vérifier régulièrement l’état des bougies d’allumage ainsi que celui des injecteurs. Ces éléments peuvent s’encrasser rapidement avec l’utilisation de carburant alternatif comme le bioéthanol liquide distribué dans nos stations-services.

Ce qui peut avoir une incidence sur la qualité du mélange air-essence. Nous conseillons un contrôle tous les ans auprès des garagistes professionnels habilités aux installations GPL et FlexFuel E.

Faire appel à un professionnel pour l’installation et l’entretien

La meilleure façon d’optimiser les performances de votre boîtier éthanol homologué est de faire appel à un professionnel pour son installation et son entretien. Effectivement, ces spécialistes disposent des compétences nécessaires pour assurer une installation optimale du dispositif. Ils sont aussi capables de réaliser les réglages nécessaires afin que le boîtier fonctionne correctement.

Vous devez respecter les consignes du constructeur ainsi que la garantie légale qui en découle avant d’envisager tout type d’intervention sur le mécanisme automobile (Le démontage non autorisé peut entraîner sa désactivation).

L’utilisation d’un boîtier éthanol homologué présente des avantages économiques et environnementaux indéniables ainsi qu’une utilisation responsable dans notre vie quotidienne. Il faut veiller à bien entretenir ce dispositif pour conserver ses performances optimales.