Voiture d’occasion : comment s’assurer d’avoir le bon bolide ?

L’achat d’une voiture d’occasion peut être une excellente affaire, à condition de bien choisir son véhicule. Quels sont les critères à prendre en compte et les options qui s’offrent à vous pour vous assurer de faire le bon choix ? On fait le point ici !

Le premier réflexe : consulter en ligne et comparer

Avant même de se rendre en concession, le web regorge d’annonces qui permettent de se faire une idée des tarifs du marché. D’ailleurs, certains sites référencent des milliers d’annonces, classées par modèles, motorisation, âge ou kilométrage.

A voir aussi : Vanne EGR : fonctionnement et entretiens

Cette première approche permet d’établir une fourchette de prix pour le modèle qui vous intéresse et de comparer les offres entre les particuliers ou les professionnels comme Dex douai.

Par ailleurs, une comparaison approfondie est nécessaire. En effet, certains vendeurs peuvent maquiller les défauts de leurs véhicules. Pensez aussi à vérifier l’historique du modèle. Et surtout, notez que les moteurs ou organes réputés défaillants sur certains millésimes doivent faire l’objet d’une attention particulière.

A lire également : Bmw E30 : fiche technique / prix et caractéristiques de cette voiture

Le choix cornélien : concession ou particulier ?

Acheter auprès d’un professionnel présente l’avantage d’avoir affaire à un vendeur régi par des obligations légales. Vous bénéficiez ainsi d’une garantie.

Cependant, les tarifs pratiqués en concession sont souvent plus élevés et la gamme moins fournie que chez les particuliers. Ces derniers peuvent faire de véritables affaires, à condition d’avoir les connaissances mécaniques nécessaires pour déceler les éventuels problèmes.

Le nerf de la guerre : savoir négocier !

Que vous optiez pour un achat auprès d’un professionnel ou d’un particulier, la négociation reste indispensable ! Elle peut vous faire économiser plusieurs centaines d’euros selon les cas.

Pour cela, armez-vous d’arguments : kilométrage élevé, nécessité de travaux ou réparations à prévoir, disponibilité de véhicules similaires à tarif plus avantageux… Vous pouvez ainsi démontrer objectivement au vendeur que son estimation est surévaluée.

De plus, soyez ferme sur le prix maximal que vous êtes prêt à mettre ! Votre première proposition doit être réaliste, mais suffisamment basse pour laisser une marge de négociation. Cela vous permettra d’obtenir in fine le meilleur prix possible.

L’étape cruciale : la visite du véhicule

Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur une annonce alléchante, vient le moment tant attendu de la visite du véhicule. C’est l’occasion de vérifier son état réel qui peut différer des photos ou du descriptif en ligne.

Lors de l’essai, soyez vigilant sur les bruits suspects, les vibrations, la direction ou les freins peu précis qui peuvent être le signe de défauts mécaniques. Examinez la carrosserie sous toutes les coutures à la recherche de traces de chocs mal réparés.

L’habitacle doit également faire l’objet d’une vérification poussée. Enfin, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête sur l’historique du véhicule.

Faire expertiser le véhicule par un spécialiste

Même en y mettant le prix et toutes les précautions nécessaires, l’achat d’une voiture d’occasion comporte toujours une part de risque. Pour sécuriser votre achat, n’hésitez pas à faire appel à un expert indépendant qui procédera à un examen poussé du véhicule.

Sa formation et son expérience lui permettront de détecter d’éventuels accidents antérieurs, des défauts de structure de la carrosserie, l’état réel des organes mécaniques ou un kilométrage trafiqué.

Un rapport détaillé vous sera ensuite remis, mentionnant tous les points sensibles ainsi qu’une estimation objective de la valeur du véhicule. De quoi négocier en connaissance de cause ou renoncer à un achat hasardeux !

Assurer ses arrières : garantie et financement

Même en suivant toutes ces précautions, il peut subsister des zones d’ombre sur l’état réel d’un véhicule d’occasion. Pour parer à toute mauvaise surprise, pensez à la garantie panne mécanique qui prendra en charge tout ou partie des frais de réparation pendant 6 à 24 mois selon les formules.

Quant au financement, de nombreuses solutions s’offrent à vous en concession comme chez les spécialistes du crédit automobile. N’hésitez pas à comparer pour trouver le meilleur taux !