Crit’Air : vous faut-il une vignette, et laquelle ?

Également appelée « certificat qualité de l’air », la vignette Crit’Air est une pastille ronde qui doit être collée à l’avant du véhicule. Cette vignette comporte un chiffre qui correspond à la classe environnementale d’un véhicule, d’une moto ou de tout autre moyen de transport. Elle sert donc à évaluer l’impact d’un engin à moteur sur l’environnement et à indiquer les zones dans lesquelles il peut circuler. Sans ce certificat, vous ne serez pas autorisé à circuler dans les zones à circulation restreinte dans votre ville. Quelle vignette vous faut-il et comment l’obtenir ?

Quelle est la catégorie de vignette Crit’Air pour votre voiture ?

Les zones à circulation restreinte (ZCR) sont des parties d’un territoire dont l’accès est seulement permis aux véhicules à faible émission. Grâce à la définition de ces zones, les villes peuvent réduire la pollution atmosphérique.

Lire également : Quelques conseils pour l’achat d’une voiture neuve

Le certificat qualité de l’air classe les véhicules en 6 catégories selon leurs émissions de CO2. À chaque catégorie est attribuée une couleur :

  • verte pour la catégorie 0,
  • violette pour la catégorie 1,
  • jaune pour la catégorie 2,
  • orange pour la catégorie 3,
  • marron pour la catégorie 4,
  • grise pour la catégorie 5.

À titre d’exemple, la vignette verte est le certificat idéal pour circuler dans les zones concernées par le dispositif Crit’Air à Reims sans aucune restriction. Les véhicules qui possèdent une vignette violette peuvent également rouler partout s’ils respectent les normes de pollution Euro 5 ou Euro 6.

A voir aussi : Pourquoi opter pour la LOA ?

Les véhicules classés dans les catégories 2 et 3 ne peuvent pas circuler dans les ZCR lors des périodes de circulation différenciées. Les engins qui se retrouvent dans la catégorie 4 et 5 sont formellement interdits d’accès aux ZCR.

vignette Crit'Air voiture

Où en France devez-vous avoir cette vignette ?

Le certificat qualité de l’air est obligatoire dans les villes françaises régulièrement soumises aux pics de pollution. Ainsi, si vous vivez à Paris, Toulouse, Strasbourg, Lyon et Grenoble, vous devez avoir cette vignette. La présence de cette pastille est également obligatoire pour circuler pendant la mise en œuvre de périodes de circulation différenciées lors des pics de pollution.

Même si l’obtention de ce certificat n’est pas obligatoire dans votre ville, vous en aurez quand même besoin pour accéder aux ZCR définies sur le territoire. En cas d’absence de vignette Crit’Air dans les zones de circulation restreinte, vous pouvez être sanctionné par une amende de 3e classe qui s’élève à 68 €. Le montant de l’amende peut être majoré à 180 euros en cas de non-paiement.

Comment faire votre demande de vignette ?

La demande de la vignette Crit’Air se fait en ligne sur le site officiel du dispositif. Pour obtenir le certificat, vous aurez besoin du certificat d’immatriculation du véhicule et de votre carte de crédit pour régler les frais liés à la demande.

Rendez-vous donc sur le site officiel du dispositif Crit’Air et renseignez les champs requis avec des informations justes. Validez votre commande en payant les frais qui s’élèvent à 3,11 € par véhicule. Des frais d’affranchissement sont également appliqués en fonction du pays d’expédition.

Le délai de délivrance du certificat est de 10 jours environ. Toutefois, ce délai peut varier entre 7 et 30 jours en fonction du volume de demandes à traiter. Une fois que la vignette est prête, vous la recevrez dans votre boite aux lettres et pourrez l’appliquer sur votre pare-brise.