Signalisation routière : les clés d’une circulation sûre et fluide

Dans les villes ou en dehors, le respect de la signalisation routière est d’une grande importance. Tous les usagers de la route doivent connaitre le sens de chacun des éléments qui la composent. Ainsi, ils sauront comment accorder leur conduite aux différentes situations qui pourraient prévaloir. En tant que détenteur d’un permis de conduire, vous savez certainement que tout panneau ou marquage a un sens particulier. Quelles sont alors les clés qui garantissent la sécurité et la fluidité de la circulation sur la route ?

Le respect de la signalisation

Dans la majorité des pays du globe, la signalisation qui doit être respectée par les usagers de la route se décline sous deux formes. Ce sont principalement :

A lire en complément : Comment choisir un bon démarreur pour votre voiture ? 

  • La signalisation verticale ;
  • La signalisation horizontale.

C’est donc l’ensemble des panneaux de signalisation, mais aussi des marquages au sol. Leur interprétation doit être bien faite par les conducteurs, pour participer à la sécurité sur la route. La connaissance de la portée de chacun des panneaux est indispensable, afin de se conformer à leurs indications. Dans le cas contraire, les conducteurs représenteront des dangers pour les autres usagers présents sur la route. Cela souligne aussi l’importance de pouvoir faire la distinction entre les diverses formes de signalisation, en fonction de leur durée.

La reconnaissance des intersections

panneau intersection
Les éléments de signalisation permettent également aux usagers de la voie publique d’identifier les intersections. Avant de s’engager dans ces dernières, ils doivent savoir si cela est autorisé ou pas. Dans le premier cas, les autres usagers doivent comprendre clairement la façon dont vous comptez vous déplacer. Consultez les indications fournies sur https://www.securite-routiere.gouv.fr/ pour ne plus vous tromper à ce sujet.

A lire aussi : Bien préparer sa voiture de collection pour une exposition

De cette façon, personne ne risque d’être surpris par vos différentes manœuvres sur la route. Les probabilités que des accidents surviennent seront également réduites. Toutefois, l’attitude à adopter en fonction des intersections telles que :

  • Les carrefours à sens giratoire ;
  • Les croisements ;
  • Etc. n’est pas la même dans tous les cas.

Les règles du partage de l’espace routier

Les différents déplacements effectués par les conducteurs sur la chaussée peuvent paraitre ordinaires. Cependant, ils sont régis par des codes qu’il est primordial de connaitre. L’objectif est de permettre aux usagers de la voie publique de se comprendre entre eux. De cette façon, les risques de survenue d’attitudes imprévues ou inadéquates seront significativement réduits. En effet, vous n’aurez pas toujours une grande facilité à identifier les changements de direction.

Par contre, le conducteur qui initie une telle action pourrait penser que les autres usagers comprennent son geste. Voilà la raison pour laquelle toute réorientation sur la route doit être indiquée selon les mesures comme :

  • L’observation des priorités ;
  • Le respect des éléments de signalisation ;
  • L’adoption des vitesses appropriées.

L’évitement des croisements et dépassements anarchiques


Sur la route, vous ne devez effectuer un croisement qu’en respectant certaines conditions stipulées dans le Code. La priorité ne sera pas toujours à votre actif, selon divers paramètres comme :

  • Le type de route ;
  • Le poids de la voiture devant vous ;
  • Le sens de la circulation ;

Il est donc important de connaitre ces différentes règles, en fonction du contexte dans lequel vous évoluez. En ville ou en montagne par exemple, les dispositions auxquelles se référer ne sont pas identiques. Respectez alors ces dispositions pour garantir une circulation sécurisée et fluide aux autres usagers de la voie publique.