24h du Mans : les résultats 2018

Reezocar: site de petites annonces automobiles

À la fin des 24 heures, la FCC Honda remporte la mancelle classique pour la première fois de son histoire. Il marque la première victoire du premier fabricant mondial au Mans depuis 2006 et le succès de National Motos.

A voir aussi : Réaliser un stage de pilotage pendant les vacances, c'est possible !

La victoire de FCC Honda sur le circuit Bugatti. ©FIM EWC

Quarante ans après la première édition des 24 Heures du Mans remportée par Jean-Claude Chemarin et Christian Léon , Honda a réussi à remonter sur la première marche du podium. Douze ans après sa dernière victoire, qui a eu lieu en 2006 avec le succès de National Motos .

A lire également : L'importance des pièces auto dans le rallye

Cette année, la Honda FCC TSR a remporté le prix. Une première dans l’histoire de l’équipe japonaise au Mans. Deuxième pour une grande partie de la course, Freddy Foray, Alan Techer et JoshHookont pris les devants le matin suivant la chute de la GMT 94. La Yamaha parisienne sera de nouveau en faute quelques minutes plus tard avec la chute de Mike Di Meglio au Garage Vert.

Avec ces résultats, les Japonais prennent les rênes du championnat, la GMT 94 étant deuxième. Du côté des patrons de la maison Honda, vous pouvez en tout cas vous frotter les mains. En plus de la victoire de la FCC, la marque ailée a également marqué le double avec la deuxième place de la Honda Endurance Racing .

3ART remporte les 24 Heures du Mans en Superstock

Deuxième de la première course de la saison au Bol d’Or en septembre dernier, la BMW Penz13 est restée sur le même élan qu’elle a grimpé à la troisième et dernière marche du podium. Sur une moto physique l’opinion de son équipe, le Kawasaki de l’équipe Bolliger a terminé quatrième. Elle est en avance sur une autre ZX-10R, l’équipe SRC prenant la cinquième place. L’escouade de Gilles Stafler , qui s’est reproché au début de la deuxième heure, a continué à cracher au classement.

Randy De Puniet,Jérémy GuarnonietMathieu Ginèsont terminé cinquième. Les greens quittent également Le Mans avec le trophée Anthony Delhalle. En Superstock, la Yamaha de l’équipe 3ART a grimpé à la plus haute marche du podium.

C’ est la deuxième victoire de l’équipe en trois ans. Dans le combat tout au long de la course avec 3ART, la R1 de l’équipe Moto Ain doit enfin se contenter de la deuxième place. Comme au Bol d’Or, le Junior Team Suzuki monte à la troisième place. Prochain tour : les 8 Heures de Slovaquie le 12 mai.

Valentine’s Srousel

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!