Comment choisir son véhicule utilitaire léger ?

Il existe sur le marché de nombreux véhicules utilitaires légers qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Il n’est donc pas toujours facile de se décider devant la diversité de l’offre des VUL. Comment choisir la fourgonnette ou la camionnette qui conviendra à votre activité ? Quels sont les points les plus importants à vérifier avant de vous décider ?

Qu’est-ce qu’un véhicule utilitaire léger ?

Un véhicule utilitaire léger est un véhicule conçu pour le transport de marchandises ou de personnes dont le PTAC est inférieur à 3,5 tonnes. Le PTAC, c’est le poids total autorisé en charge qui comprend le poids du véhicule à vide et celui de son chargement. De nombreux constructeurs proposent des VUL sous de nombreuses carrosseries différentes. Vous allez donc procéder à des comparaisons entre différentes marques et différents modèles. Votre analyse englobera de nombreux facteurs : dimensions du véhicule, espace intérieur, consommation de carburant, motorisation, options existantes et bien sûr les conditions d’achat, du leasing ou de la location.

A découvrir également : 5 bonnes raisons de passer le permis de conduire

Les utilitaires les plus vendus en Europe sont la Peugeot Expert, la Ford Transit, la Citroën Jumpy (photo), la Renault Master, sans oublier la Transit Custom, le Sprinter de Mercedes et la Berlingo de Citroën. D’autres modèles de fourgonnettes sont en train d’arriver sur le marché comme l’utilitaire électrique Peugeot e-Expert, le Combo d’Opel/Vauxhall et bien d’autres.

Les dimensions de base des véhicules utilitaire légers

Allez-vous transporter des passagers ou des marchandises ? Savez-vous ce que vous chargerez en termes de volume et quelle sera la nature du fret ? Dans le cas de passagers, il serait judicieux de prévoir le nombre de sièges dont vous aurez besoin, en comptant sur l’idée que votre activité devrait se développer. N’oubliez pas de compter large pour pouvoir profiter de l’espace supplémentaire même si vous n’en avez pas besoin maintenant. Il en est de même pour les marchandises.

A voir aussi : Parking à Paris : comment trouver une place ?

Les constructeurs proposent d’habitude 4 dimensions de base :

  • le mini- ou micro-fourgon,
  • la petite fourgonnette,
  • le fourgon compact (la « camionnette »)
  • et enfin le grand fourgon qui entre dans la catégorie des poids lourds.

En fonction de chaque catégorie, la longueur utile du véhicule va de 1,5 m ou moins à 5 m ; la hauteur utile va de 1,10 m ou moins à 2,10 m. Quant au PTAC, il évolue de 1,7 t à 7 t. Seuls les micro-fourgon, les fourgonnettes et les camionnettes entrent dans la catégorie des VUL.

Prêtez attention aux options proposées

Si vous utilisez votre VUL à des fins professionnelles et que vous transportez beaucoup de matériel lourd, vous aurez besoin de cloisons, d’un plancher et d’un toit métalliques solides. Vérifiez en outre ce que l’on vous propose comme options et particularités spéciales. Elles peuvent vous faciliter la vie mais attention ! évitez les excès, les constructeurs proposent souvent des gadgets qui s’avèrent inutiles à l’usage.

Gardez un œil sur l’aménagement intérieur

Chaque marque et chaque modèle ont leurs particularités. Robustes et pratiques, parfois dotés d’un espace aménageable, les VUL sont connus pour être en général très polyvalents. Ils peuvent exister dans des hauteurs et des longueurs variées, ce qui fait que leurs possibilités de configuration sont très nombreuses. Selon les modèles du marché, il est possible de choisir une motricité par traction ou par propulsion arrière, certaines marques proposant d’autre part la transmission automatique.

En ce qui concerne l’énergie et le carburant utilisés, les VUL en France sont en majorité proposés avec une consommation au gasoil. Il existe cependant des motorisations au gaz, des motorisations mixtes (gaz et essence) et électriques, mais de manière plus limitée

Prévoyez vos coûts d’exploitation

C’est un autre point à surveiller. Allez-vous parcourir de longues distances ou vous déplacerez-vous plutôt en centre-ville ? Quels seront les niveaux de consommation de carburant dans ce cas ? Vous devez prévoir vos fréquences de déplacement, la consommation moyenne de carburant, le coût de l’entretien, car ceux-ci peuvent avoir un impact important sur les coûts globaux.

Achat ou location ?

Allez-vous acheter ou louer votre VUL ? L’acheter neuf ou d’occasion ? La location est une formule intéressante qui vous permet d’éviter de supporter un coût initial élevé. Cependant, dans la durée le coût total de la location peut être plus élevé que celui de l’achat.

En louant votre VUL, vous pouvez économiser sur les frais d’entretien et, selon la nature de votre contrat de location, il sera peut-être possible de renouveler votre véhicule sans frais. D’un autre côté, l’achat peut être la meilleure option si vous souhaitez l’aménager.

Le choix de son véhicule utilitaire léger est donc une opération délicate, surtout si vous n’en avez jamais eu auparavant. Gardez à l’esprit la raison principale pour laquelle vous avez besoin d’un VUL et n’oubliez pas les usages exceptionnels que vous allez en faire. Comparez les avantages et les inconvénients de chaque modèle existant sur le marché susceptible de répondre à vos besoins et faites jouer la concurrence. Ces éléments pris en compte, vous serez en mesure de choisir le bon véhicule possédant les meilleures garanties de satisfaction.

Nous espérons que cet article vous a plu. Avec notre système de vente aux enchères de véhicules utilitaires légers d’occasion, nous proposons aux concessionnaires et vendeurs automobiles des véhicules de haute qualité. Découvrez Adesa, notre nouveau site en ligne pour les vendeurs professionnels de voitures.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!