Moteur défaut d’étanchéité : signification

Votre garagiste vous a parlé d’un défaut d’étanchéité du moteur ? Sur un moteur, un défaut d’étanchéité peut avoir des conséquences plus ou moins graves. Retour sur cette défaillance technique qui peut arriver à tout le monde, quel que soit l’ancienneté de la voiture ou du véhicule, et de son moteur.

“Moteur défaut étanchéité” : un message important

Avec le temps et souvent un manque d’entretien, tout moteur peut présenter un défaut d’étanchéité. Mais qu’est-ce que cela signifie et qu’entend on par “étanchéité du moteur” ? Avant tout, si vous recevez ce type de message sur votre tableau de bord, il est primordial d’apporter votre voiture chez un garagiste. Ceci vous évitera de prendre un risque supplémentaire.

A lire en complément : Porsche : faut-il acheter ses pièces détachées en ligne ?

Prendre un message technique à la légère peut toujours avoir des conséquences sur le moteur et les fonctions dites ‘vitales” de votre voiture. Si vous avez un doute sur ce défaut d’étanchéité moteur, et que vous ne parvenez pas à identifier la source du problème, appelez un garage qui saura vous guider sur la procédure à suivre. Il est conseillé d’éviter de rouler avec sa voiture suite à l’arrivée d’un tel message.

Les causes d’un défaut d’étanchéité du moteur

Les causes d’un moteur avec défaut d’étanchéité peuvent être multiples. Il peut s’agir :

A lire aussi : Comment choisir un bon démarreur pour votre voiture ? 

  • D’un défaut sur une pièce installée directement au sein du moteur ;
  • D’une fuite de liquide (carter d’huile, liquide autre…) au niveau de la motorisation ;
  • De la présence d’eau dans le moteur ;
  • D’un écoulement d’huile depuis le moteur ;
  • D’une durite cassée ou usée (refroidissement) ;
  • D’une fuite sur le circuit de refroidissement ;
  • D’un bouchon de vidange altéré ;
  • D’une pompe à eau défectueuse ;
  • D’un écoulement d’essence depuis le moteur ;
  • D’un joint d’étanchéité (joint de culasse) défectueux, usagé et à remplacer, etc.

Les causes listées ici sont loin d’être exhaustives. Seul un contrôle technique avec diagnostic fiable de la part d’un garagiste va permettre de confirmer le défaut d’étanchéité moteur. Dans tous les cas, les messages concernant une fuite, un écoulement d’huile ou d’eau (même à première vue), est à prendre au sérieux sur un moteur de voiture et sur tout véhicule, par ailleurs.

Détecter un défaut d’étanchéité sur le moteur

Suite à l’arrivée du message “moteur défaut étanchéité”, la première chose à faire de ne plus utiliser la voiture. Si ces messages se répètent, contactez immédiatement un garage. Arrêtez votre voiture sur une aire de repos en prenant vos précautions et vérifiez le dessous du moteur en vous penchant. Si vous voyez une flaque d’huile, des gouttelettes ou simplement des traces d’huile, de liquide ou de fuite, le problème est bien là et un dépanneur devra vous aider.

Parfois, le problème de fuite d’huile n’est pas visible à l’œil nu : pour autant, ce n’est pas parce que le problème n’est pas visible qu’il est inexistant. Il est important de savoir que toute voiture peut être confrontée à un défaut d’étanchéité moteur à un moment ou à un autre, dû à l’utilisation fréquente de la voiture.

La marche à suivre est d’évaluer la gravité du problème si la fuite d’huile ou de liquide est importante, et de se pencher sur le joint de culasse. Le joint de culasse peut en effet être mis en cause pour un défaut d’étanchéité moteur. Effectuez une demande de contrôle technique auprès de votre garage. Enfin, lisez régulièrement les indicateurs sur votre tableau de bord et roulez prudemment.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!