Comment devenir mandataire automobile ?

Le mandataire automobile, ou mandataire auto, a un métier particulier qui implique l’art de la négociation. Le mandataire automobile sert d’intermédiaire pour ses clients. Il va aller au devant des fournisseurs, négocier puis réceptionner la voiture ou tout autre véhicule, et va s’assurer de son bon acheminement jusqu’au client final. On vous explique ici comment devenir mandataire auto.

Le rôle du mandataire automobile en bref

Un mandataire automobile est communément un professionnel du marché de l’auto. Son rôle le plus important est de trouver la meilleure offre financière pour une voiture ou un véhicule, pour un client venu lui faire une demande de mandat automobile. Le mandataire est un intermédiaire dont le rôle de négociateur et les talents en tant que commercial sont appréciés.

A lire aussi : La législation qui existe autour du casque de moto

Bien souvent, un particulier ne va pas disposer des compétences et du talent nécessaire pour avoir une voiture au meilleur prix. Cet art se travaille ! Pour la vente ou pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, faire appel à un mandataire automobile a certes un prix, mais votre investissement peut vous rapporter gros si vous faites appel à un véritable artiste de la négociation automobile.

Un mandataire automobile peut aussi rapatrier des voitures d’un pays à un autre pour les besoins de ses clients, dans le cadre d’un achat de voiture neuve, d’un déstockage de concessionnaire, etc.

A lire aussi : Malus auto : nos conseils pour votre assurance

Devenir mandataire automobile

Tout un chacun peut décider de devenir mandataire automobile. En fonction des actions que vous proposerez à vos clients, vous devrez avoir le profil adapté. Pour devenir mandataire automobile, il faut disposer de qualités essentielles :

  • Être passionné d’automobile et du secteur ;
  • Avoir des connaissances sans failles et actuelles sur le marché de l’automobile ;
  • Être digne de confiance ;
  • Avoir le sens du relationnel ;
  • Avoir le sens du commerce ;
  • Être débrouillard en tant qu’entrepreneur
  • Avoir des qualités de négociation ;
  • Savoir parfaitement conduire ;
  • Savoir se rendre disponible ;
  • Être adaptable ;
  • Avoir tous ses points…
  • Avoir une notion des prix et tarifs ;

Bien d’autres qualités entrent en compte dans le métier de mandataire automobile. Vous êtes retraité, salarié, demandeur d’emploi… Vous cherchez une activité connexe et complémentaire ?

Devenir mandataire automobile est très simple. Vous créez votre entreprise et vous pouvez gérer vos affaires depuis chez vous avec une simple connexion internet. Il n’existe pas de formation particulière pour devenir mandataire auto : ce métier est issu des connaissances, du vécu, de l’expérience et de la passion.

Quel mandataire automobile serez-vous ?

Deux catégories de mandataires auto existent. Vous avez le choix de devenir soit un mandataire automobile opaque, soit un mandataire automobile transparent.

Le mandataire automobile opaque

Le mandataire auto opaque fait appel à son réseau pour trouver la voiture qui correspond le mieux aux critères de son client. Il fixe lui-même son prix de revente du véhicule.

Le mandataire automobile transparent

Le mandataire auto transparent va trouver un véhicule pour ses clients, mais il va facturer une commission. Le client paie directement le fournisseur.

Peugeot, Renault, Citroen, Volkswagen, Audi, Mercedes, BMW… Les concessionnaires de toutes marques ont affaire à des mandataires automobiles. Peut-être que ce sera vous ?

Que proposer à ses clients en tant que mandataire auto ? 

Si vous envisagez de vous lancer en tant que mandataire auto, il est nécessaire de réfléchir à ce projet dans les moindres détails. Il est notamment important de savoir comment trouver des clients et les fidéliser. Vous vous doutez bien que la relation client est extrêmement importante, car cela va conditionner votre chiffre d’affaires. Pour vous répondre, nous nous sommes appuyés sur le mandataire Autolisa.

  • Les offres spéciales négociées avec les concessionnaires : C’est véritablement la clé pour obtenir des véhicules dans un état neuf, tout en bénéficiant d’un tarif avec une forte remise. N’hésitez pas également à négocier le prix encore plus, si vous achetez en lots. Ainsi, vous pourrez garantir à vos clients un prix bien plus bas que celui proposé pour du neuf, tout en ayant le même niveau de prestations. 
  • Les conseils : Même si le client est roi, il est nécessaire de cibler leurs besoins pour pouvoir les orienter vers un modèle ou des options qui correspondent réellement au profil de votre client. L’écoute est donc un point indispensable, tout comme la connaissance parfaite des véhicules que vous proposez à la vente. 
  • L’accompagnement : Cela doit se faire à tout moment. Nous avons déjà évoqué les conseils pour sélectionner un modèle, mais en réalité, cela se fait déjà dès le premier contact où vous proposerez le rendez-vous. La facilité pour le paiement en fera également partie, tout comme le service après-vente. 
  • Les garanties : en plus d’offrir une garantie sur le véhicule de plusieurs années, vous pouvez également proposer au client de choisir le lieu de livraison de sa future voiture (chez lui ou en centre de livraison par exemple). 
  • La diversité de la flotte automobile : Plus vous aurez de choix et mieux vous pourrez répondre aux besoins de votre clientèle.  

Show Buttons
Hide Buttons