Le covoiturage, c’est fun ! Mais qui est couvert ?

Très pratique et écolo, le covoiturage permet de réduire de façon considérable les voitures en circulation sur les routes. Devenue une véritable tendance, cette pratique concerne autant les particuliers que les entreprises. Que ce soit pour un déplacement professionnel, des vacances avec les proches ou un trajet habituel, le covoiturage se veut être LA solution économique. Mais alors, quel type d’assurance est adapté aux voitures en covoiturage ? On vous livre la réponse dans cet article.

Covoiturage et assurance automobile

Lorsque plusieurs individus font du covoiturage, deux alternatives s’offrent à eux :

A lire aussi : Les tarifs de l'assurance auto en 2021

  • soit ils utilisent le même véhicule tous les jours,
  • soit les véhicules des passagers sont empruntés tour à tour.

Dans tous les cas, si votre voiture est utilisée dans le cadre d’un covoiturage, il est préférable d’informer votre assureur. Une parfaite maîtrise du domaine lui permet de vous conseiller sur le type de couverture idéale pour ce mode de transport. Notons que l’assurance ne couvre pas seulement le véhicule et son propriétaire. Elle s’applique aussi aux passagers.

Vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux sinistres peuvent survenir pendant un trajet en covoiturage. Accident de voiture, catastrophe naturelle, vol, vandalisme… Et ce ne sont là que des exemples. Pour être sûr de vous faire rembourser, la souscription à une assurance auto est la seule garantie.

A découvrir également : Comment et où s’assurer quand on est malussé ou résilié ?

Vous pouvez voir sur cette page une offre d’assurance auto entièrement adaptée à vos besoins et à votre budget. Elle convient très bien à un véhicule en covoiturage.

assurance auto covoiturage

Quel type d’assurance covoiturage choisir ?

Hormis les participations aux frais de carburant et de péage, le covoiturage ne requiert généralement pas de frais supplémentaire. Pour ce qui est des assurances véhicules, certaines sont obligatoires et d’autres facultatives. En voici quelques-unes.

Le prêt de la voiture à un tiers

Vous envisagez de prêter votre voiture à un ami, à un collègue ou à un proche ? Cela est tout à fait possible. Notez cependant que vous risquez de vous mettre en situation d’exclusion de garantie d’assurance auto légale ou contractuelle.

Aussi, si le permis du conducteur date de moins de 3 ans, vous devez payer une franchise majorée. Dans le cas contraire, l’assureur peut refuser d’endosser toute responsabilité suite à un sinistre causé par une voiture prêtée non assurée.

L’assurance auto garantie Responsabilité Civile

Dès lors que vous adoptez le covoiturage, vous devez souscrire une assurance auto garantie Responsabilité Civile. Celle-ci permet d’indemniser tous les passagers en cas d’accident ou de sinistre causés par le conducteur désigné qui porte l’assurance.

La clause du conducteur exclusif

Avant de signer votre contrat d’assurance auto, vérifiez que celui-ci ne nomme pas le conducteur désigné comme étant exclusif. Si c’est le cas, le conducteur nommé ne doit aucunement céder le volant à une autre personne, et ce, peu importe le motif.

En revanche, même si la clause d’exclusivité est supprimée, sachez que le conducteur occasionnel ne dispose pas du même niveau de protection que le titulaire.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!