Tout savoir sur le turbocompresseur

Au cours des deux dernières décennies, les constructeurs automobiles ont presque exclusivement utilisé les turbocompresseurs dans les voitures de sport ou de course. Si l’on considère que leur principal objectif est de fournir une forte augmentation de la puissance, cela est tout à fait logique. Maintenant que les constructeurs automobiles doivent améliorer la consommation de carburant de leurs véhicules, ils ont commencé à utiliser des moteurs turbocompressés dans les voitures de tous les jours.

Cette popularité croissante s’explique principalement par le fait que les turbocompresseurs permettent aux moteurs de fonctionner plus efficacement. Et lorsque les moteurs n’ont pas à travailler autant, ils consomment moins de carburant. Les économies de carburant figurent parmi les principaux avantages d’un turbocompresseur, au même titre que l’augmentation de la puissance qu’il procure. Malgré l’utilisation plus répandue des turbocompresseurs ces dernières années, de nombreuses questions subsistent quant à leur rôle et au fonctionnement d’un turbo. 

A lire aussi : 4 conseils à suivre pour l’entretien de votre voiture

Si vous souhaitez savoir ou trouver un turbo pas cher, rendez-vous sur le site internet d’Auto Platinium.

Qu’est-ce qu’un turbocompresseur et comment fonctionne-t-il ?

Pour comprendre le fonctionnement d’un turbo, il faut d’abord connaître ses composants et le rôle de chacun d’eux. Les deux parties fondamentales sont un compresseur et une turbine, formant ce qui est essentiellement une pompe à air. Le compresseur est constitué d’une roue, d’un carter et d’un diffuseur. La turbine, quant à elle, comporte une roue et un carter. L’objectif principal d’un turbocompresseur est d’augmenter la puissance d’un moteur, sans avoir à en augmenter la taille. Voici comment un turbo fournit de la puissance :

A lire également : Pourquoi passer par un mandataire auto pour acheter sa voiture ?

  1. Il aspire les gaz d’échappement du moteur à travers sa roue de turbine.
  2. Ce processus fait que la roue de turbine se met à tourner. Un arbre relie la roue de la turbine à la roue du compresseur, ce qui la fait également tourner.
  3. Lorsque la roue du compresseur commence à tourner, elle aspire l’air ambiant et le comprime.
  4. De là, elle envoie l’air comprimé à travers le boîtier du compresseur vers les chambres du moteur.
  5. L’air comprimé pénètre dans les chambres de combustion du moteur, lui procurant ainsi plus de puissance et de couple.

De l’Oldsmobile Cutlass à l’Ecoboost de Ford

La première voiture de série à être équipée d’un moteur turbocompressé est l’Oldsmobile Cutlass 1962. Cette voiture classique était équipée d’un moteur V8 en aluminium de 3,5 litres, développant une puissance de 215 ch et un couple de 300 lb-pi. La même année, Chevrolet a sorti une Corvair turbocompressée. Toutes deux sont devenues les pionnières des voitures à turbocompresseur. En 1975, Porsche a présenté son premier modèle à turbocompresseur : la 911 Turbo, contribuant à rendre cette technologie célèbre dans le monde entier.

Ces dernières années, la plupart des constructeurs automobiles mondiaux ont lancé des modèles équipés d’un moteur turbocompressé, la technologie EcoBoost de Ford étant sans doute le fer de lance. Ford propose des moteurs EcoBoost sur la majeure partie de sa gamme, y compris la F-150, les voitures de sport, les berlines familiales et les SUV. Ses principaux concurrents à moteur turbo sont Audi, Chevrolet et Volvo. Le marché devrait continuer à se développer – de nombreux constructeurs automobiles européens et américains affirment qu’ils prévoient d’investir dans cette technologie pour les années à venir. (Les constructeurs japonais se sont historiquement concentrés davantage sur les véhicules hybrides et électriques).