Véhicule électrique : Renault fait-il mieux que Tesla ?

Le phénomène des voitures électriques n’est qu’à ses débuts en Europe et on ne cesse de se dire que les grandes marques automobiles devraient s’y orienter un peu plus. Plusieurs d’entre elles ont suivi la tendance bien qu’elles misent en ce moment sur des modèles de petite taille. Par exemple, le modèle Zoe a enregistré une forte hausse de ses immatriculations au moment où, chez Tesla, les ventes du modèle 3 ont fortement baissé.

Renault voit l’avenir en Zoé

Depuis son lancement, la Renault Zoé semble avoir pris une nouvelle dimension sur le marché automobile électrique. Aujourd’hui, ce petit modèle de la marque Française semble se faire un joli nom en piquant la première place du secteur automobile électrique à la Tesla Modèle 3. Aujourd’hui, la Zoé est la voiture électrique petit modèle la plus vendue en Europe. Les échos rapportent surtout une information du provenant du site spécialisé Jato Dynamics.

A voir aussi : Malus auto : nos conseils pour votre assurance

Au total, la Renault Zoé a enregistré plus de 4000 immatriculations sur les 27 marchés en Europe. Ce qui représente une augmentation de 62%. Aujourd’hui, les ventes de la Renault Rognac Zoé sont portées par la demande italienne, française et allemande. En face, nous avons le brillant succès de la Tesla Model 3 qui se place en tête des ventes dans l’électrique, mais hors du continent européen. De plus, le Model 3 ne concerne que les ventes dans le haut de gamme. Pour les voitures de gamme intermédiaire, la concurrence commence à se faire sentir. D’ailleurs, Elon Musk a récemment annoncé la fin des ventes en ligne de ce modèle au prix de 35.000 euros.

A lire en complément : Comment refaire son permis de conduire ?

La voiture électrique en Europe : une percée lente et difficile

Il faut dire que le marché européen ne s’est pas encore adapté à la voiture électrique. En effet, les véhicules à destination de l’Europe sont souvent produits au début de chaque trimestre. C’est sans doute ce qui explique que le mois de mars soit très productif et que les chiffres sont à la baisse à partir du mois d’avril. Aujourd’hui, si la Renault Zoé semble avoir tout ce qu’il faut pour devenir un modèle électrique incontournable, il faut tout de même dire que le secteur a du mal à progresser en France et un peu partout en Europe. En 2008, les immatriculations de voitures électriques ne concernaient que 2% du nombre total d’immatriculations en Europe. La raison vient sans doute du prix des véhicules électriques qui est sensiblement plus élevé.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!