Acheter une voiture de collection : les inconvénients

Les véhicules de collection sont des automobiles qui intéressent de plus en plus d’usagers. Cela peut s’expliquer par la valeur historique qu’ils y attachent. En roulant en voiture classique, vous êtes sûr d’attirer l’attention de tous les passants. Toutefois, acheter une voiture de collection comporte certains inconvénients que vous découvrirez ici.

Une voiture de collection : de quoi s’agit-il ?

Pour avoir le statut de voiture de collection, une automobile doit répondre à un certain nombre de critères. La première condition fait référence à l’âge. Ainsi, un véhicule classique ou de collection doit être âgé d’au moins 30 ans. Sa première mise en circulation doit impérativement remonter à cet âge.

A voir aussi : Guide complet des jantes pour Tesla Model Y : Trouvez votre style

Ensuite, la voiture dont il est question ne doit plus être en production. Pour finir, le véhicule ne doit faire l’objet d’aucune modification. En effet, il doit comporter ses pièces d’origine ainsi que ses spécificités intrinsèques.

Même si votre voiture respecte tous ces critères, l’obtention du statut de « véhicule de collection » n’est pas systématique. Il vous faut en faire la demande et suivre le processus qui peut parfois être chronophage.

A voir aussi : Qu'est-ce que le pack urbain Peugeot 2008 ?

Les inconvénients liés à l’achat d’un véhicule de collection

L’achat d’un véhicule de collection constitue une bonne option, car il vous permet de détenir une automobile rare. Cependant, ce choix comporte certains inconvénients.

Un prix onéreux à l’achat

Le premier inconvénient d’un véhicule de collection réside dans son prix d’achat onéreux. En effet, comparé à une voiture ordinaire, un véhicule classique est moins accessible en termes de coût. Cet état de choses peut bien s’expliquer par le fait qu’il en existe un nombre limité dans le monde. Dès lors, les voitures de collection ne sont pas à la portée de tous les usagers. Pour vous en procurer, il vous faut avoir une bourse assez conséquente.

Une restriction de la mobilité

Si vous avez besoin d’un véhicule pour vos déplacements quotidiens, l’achat d’une automobile de collection sera un mauvais choix. Jusqu’en 2009 en France, ce type de voitures n’avait pas le droit de circuler dans certains départements.

Même si ce n’est plus le cas aujourd’hui, vous ne pourrez pas utiliser une telle automobile pour vos courses quotidiennes. Ces véhicules sont déjà trop âgés pour répondre à vos besoins. De ce fait, leur usage n’est pas régulier. Cela justifie le faible coût de leur assurance.

Comme vous pouvez vous en douter, détenir une voiture de collection peut induire un double investissement. Vous devez également avoir un autre véhicule d’usage à disposition. En plus d’être onéreux, vous êtes dans l’obligation d’investir dans une autre automobile pour vos déplacements.

De même, les véhicules de collection sont réputés pour émettre une quantité importante de CO2. Ainsi, ils ne répondent pas aux normes écologiques.

Un usage professionnel interdit

Contrairement à un véhicule ordinaire qui peut être utilisé pour un usage professionnel au besoin, ce ne sera pas le cas pour une voiture de collection. Cette dernière ne peut en aucun cas être utilisée dans un but lucratif. Elle ne peut donc pas servir pour le transport de marchandises ou de personnes moyennant un paiement. De même, vous n’avez pas la possibilité de la mettre en location, même entre particuliers.

Lorsque vous mettez une voiture de collection en location, les assureurs se réservent le droit de ne pas vous indemniser en cas d’accidents. Ainsi, il n’existe pas un moyen de rentabiliser votre investissement pendant que vous avez encore le véhicule à disposition. La seule alternative est de le vendre si vous souhaitez en dégager un bénéfice.

Une réparation coûteuse

L’un des grands inconvénients des voitures de collection réside dans le coût élevé de leur réparation. Dans un premier temps, elles doivent être réparées régulièrement, puisqu’il s’agit de vieux véhicules dans la plupart des cas. Ensuite, leurs pièces de rechange sont assez rares.

Par conséquent, vous devez débourser une petite fortune pour les dénicher. Dans la plupart des cas, ce sont des outils conçus sur mesure et sur demande, puisque les modèles de voitures devant les recevoir ne sont plus fabriqués.

De même, il n’est pas possible de réparer votre véhicule dans un garage au hasard. Il vous faut l’amener dans des centres spécialisés, ce qui nécessite un certain investissement. Toutefois, vous pourrez intégrer un réseau de collectionneurs, ce qui vous facilitera l’accès aux pièces de rechange.

Comment choisir une assurance auto pour une voiture de collection ?

Assurer une voiture de collection est un processus qui nécessite une attention particulière et une bonne connaissance du marché de l’assurance automobile. Les voitures de collection sont des véhicules qui ont une valeur historique et qui sont souvent très coûteux, ce qui signifie que l’assurance voiture de collection se doit d’être adaptée à leur valeur.

Lors du choix d’une assurance auto pour une voiture de collection, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs. Tout d’abord, il est important de trouver une compagnie d’assurance qui propose des polices spécifiques pour les voitures de collection. Les assureurs traditionnels peuvent ne pas avoir l’expertise ou les ressources nécessaires pour évaluer correctement la valeur d’une voiture de collection.

Ensuite, il est important de choisir une assurance qui correspond aux besoins spécifiques du propriétaire de la voiture de collection. Par exemple, si la voiture est utilisée régulièrement, il est important de choisir une assurance qui offre une couverture pour les trajets quotidiens. Si la voiture est stockée dans un garage et utilisée occasionnellement, une assurance au kilomètre peut s’avérer être une option intéressante.