Comment trouver la peinture idéale pour votre voiture

Refaire la peinture d’un véhicule est largement plus complexe que de recouvrir la carrosserie d’une couche de peinture. En effet, avant d’en arriver à la pose de la peinture proprement dite, il faudra procéder à diverses opérations telles que le dégraissage et le nettoyage entre autres. Ces activités préalables vont permettre de préparer la carrosserie à accueillir et fixer la peinture. Si ces actions préliminaires ne sont pas menées avec soin, le résultat obtenu ne sera pas à la hauteur des attentes. Il est donc recommandé de faire repeindre les véhicules par des professionnels. De cette façon, la probabilité que le résultat final tende vers ce que vous escomptiez est plus grande. Voici ce qu’il faut savoir pour trouver votre peinture idéale.

Les différents types de peinture et leurs avantages

Toutes les peintures ne se valent pas. Ce qu’il faut faire en cas d’incertitude, c’est de choisir la peinture de plus haute qualité que vos moyens vous permettent d’acheter. Ainsi, vous aurez fait au mieux en fonction de vos moyens. Vérifiez également la composition de la peinture pour vous assurer d’être sur la bonne voie. Les peintures à l’uréthane sont reconnues comme étant les meilleures sur le marché. C’est un élément qui pourrait orienter efficacement votre choix. 

Lire également : 4 avantages de procéder à l’enlèvement de son épave

Une autre astuce consiste à choisir une peinture fabriquée par le constructeur. Cette dernière alternative ne présente que des avantages. Vous n’aurez plus besoin de vous inquiéter sur la qualité ou la composition de la peinture. Vous avez d’emblée la garantie qu’elle correspondra à votre véhicule et saura vous satisfaire. Si vous avez une automobile de marque Renault, achetez cette peinture de voiture Renault en bombe et vous l’apprécierez assurément. 

Le choix des couleurs

Dans la vie pratique, si vous avez un véhicule de couleur blanche, jaune ou dorée, vous serez contraint à le nettoyer plus régulièrement. Les couleurs claires sont plus délicates et nécessitent un entretien plus rigoureux. Il est par conséquent vivement déconseillé de les choisir pour une voiture de fonction. La vie active ne vous laissera pas assez de temps libre pour faire nettoyer votre voiture deux à trois fois par semaine. 

A lire aussi : Éthylotest en ligne : fiabilité ?

Une autre pratique assez salutaire pour le choix d’une bonne peinture consiste à vous procurer un livre de peinture. Les différentes teintes possibles y sont illustrées et vous pouvez communiquer votre choix plus aisément au peintre. En vous rapprochant d’un professionnel ou en menant des recherches en ligne, vous pourrez également en apprendre davantage sur les teintes particulières qui permettent de donner l’impression qu’un véhicule est plus grand ou plus petit qu’il ne l’est réellement.

Les étapes à suivre pour préparer la voiture avant la peinture

Avant toute chose, pensez à bien préparer la voiture avant d’envisager l’application de la peinture. Cette étape représente une part importante du travail et doit être effectuée avec soin.

La première étape consiste à nettoyer le véhicule en profondeur. Il faut retirer toutes les saletés accumulées sur la carrosserie ainsi que les résidus anciens provenant d’une ancienne couche de peinture, qui pourraient nuire à l’adhérence de la nouvelle peinture.

Pour cela, il existe des produits spécifiques disponibles dans le commerce ou chez votre garagiste habituel. Vous pouvez aussi utiliser un nettoyant dégraissant pour faciliter l’élimination des taches grasses ainsi qu’une brosse douce pour frotter les parties difficiles d’accès comme les jantes et autres recoins.

Une fois cette étape terminée, vous devez ensuite poncer légèrement toute la surface du véhicule afin de créer une surface uniforme qui favorisera l’adhérence de la nouvelle peinture. Pour ce faire, utilisez un papier abrasif très fin (grain 80) et veillez à poncer minutieusement chaque partie en évitant toutefois d’appuyer trop fort au risque d’endommager votre carrosserie.

Afin que votre voiture soit parfaitement prête pour recevoir sa nouvelle couleur, n’hésitez pas à mastiquer si nécessaire certaines zones abîmées, par exemple. Les fissures doivent être comblées avec un mastic spécial disponible dans tous les magasins automobiles ou auprès d’un garage agréé.

Avant de procéder à l’application de la peinture, vous devez protéger toutes les parties du véhicule qui ne doivent pas être peinturées. Pour cela, utilisez des rubans adhésifs spéciaux et des bâches pour couvrir le pare-brise ou encore les phares, etc. Ceci évitera toute trace de peinture indésirable sur votre carrosserie impeccablement préparée.

Les erreurs à éviter lors de la peinture de votre voiture

Quand tout est prêt, vous pouvez alors commencer à appliquer la peinture. Toutefois, il faut faire attention à certaines erreurs qui pourraient gâcher le résultat final et ruiner tous vos efforts.

N’oubliez pas de bien agiter votre bombe aérosol ou votre pistolet avant l’utilisation afin que la peinture soit bien homogène. Assurez-vous de travailler dans un endroit suffisamment ventilé pour éviter toute inhalation des vapeurs toxiques dégagées par les produits utilisés.

Lorsque vous commencez à pulvériser la peinture sur la carrosserie de votre voiture, veillez à ne pas trop en mettre au même endroit sous risque de créer des coulures disgracieuses. Mieux vaut privilégier plusieurs couches fines qu’une seule couche épaisse qui pourrait donner lieu à des irrégularités sur la surface.

Pour obtenir une couleur uniforme et fidèle aux teintiers existants chez les constructeurs automobiles, il est aussi primordial d’éviter les écarts de température entre chaque passage ainsi que le travail en plein soleil ou encore par temps humide. Ces éléments peuvent affecter négativement le séchage et donc altérer définitivement l’aspect du véhicule.

Après avoir terminé l’application de toutes les couches nécessaires pour atteindre une couverture optimale de votre voiture, laissez-la sécher pendant quelques heures (si possible 24h) avant de retirer les rubans adhésifs et d’effectuer le nettoyage final. Profitez-en pour vérifier que toute la surface est bien uniforme, sans coulures ni différenciations disgracieuses.

Si vous suivez ces conseils ainsi que ceux donnés dans la première partie de cet article sur le choix des couleurs et la préparation du véhicule à peindre, vous devriez être en mesure de réussir votre projet avec succès ! N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel ou d’un passionné expérimenté qui pourrait vous donner des astuces spécifiques utiles pour votre cas particulier.