Dispositifs d’éclairage de voiture non réglementaires

L’éclairage de voiture est capital pour garantir la sécurité du conducteur et celle de ses passagers. Une automobile avec un système d’éclairage défaillant, est un danger permanent pour les usagers de la route. Pour que vous soyez à l’aise au volant de votre voiture quand il fait sombre, il est primordial que vos feux de voiture soient règlementaires et fonctionnels. Elles sont très nombreuses, ces voitures dont les dispositifs d’éclairage ne sont pas conformes au Code de la route. Vous pourrez, après la lecture de ces quelques lignes, avoir du flair pour reconnaitre un dispositif d’éclairage homologué.

Quelle est l’importance des feux homologués ?

Les règles liées à l’éclairage de voiture sont très nombreuses en France. Les connaître vous sera d’un grand bénéfice et vous épargnera des nombreuses sanctions dont vous pouvez faire l’objet au cas où vous utiliseriez des dispositifs d’éclairage auto non homologués. L’utilisation des phares homologués vous donne de l’assurance au volant de votre voiture et élargit votre champ de vision sans obstruer la vue aux autres usagers de la route. Vous pourrez trouver sur le marché plusieurs dispositifs réglementaires comme par exemple le kit xénon homologué, doté d’une très grande puissance.

A lire également : Comment créer une rôtisserie ambulante ?

L’utilisation des feux homologués vous permet de passer très facilement les feux de croisement. Votre éclairage de voiture devient ainsi réglementaire lors de vos conduites nocturnes et vous ne risquez aucune réprimande sur la route. Lorsque vous achetez des ampoules xénon de qualité pour votre voiture, sachez que votre ordinateur de bord ne détectera aucune erreur, car ils intègrent un système d’éclairage moderne.

Lorsque vos feux de voiture sont réglementaires, vous passerez tous les contrôles techniques sans être inquiété. Il est important, avant une visite technique, de passer chez votre garagiste pour qu’il fasse un contrôle approfondi de tous les dispositifs lumineux de votre voiture. Cela vous permettra de détecter toutes les failles de votre éclairage de voiture. Pour un éclairage homologué, exigez que votre garagiste adopte pour votre véhicule, des ampoules xénon d’une puissance réglementaire.

Lire également : Comment acheter ses pneus moins cher pour son SUV ?

Quels sont les dispositifs d’éclairage de voiture non réglementaires ?

En France, c’est le ministre des transports qui est habilité à définir les règles en matière d’éclairage auto. La loi lui donne plein pouvoir de proscrire à tout moment l’utilisation de certains systèmes d’éclairage ne garantissant pas une bonne sécurité routière. Les accidents de la route liés à un éclairage non réglementaire deviennent de plus en plus nombreux. Il convient donc de faire la lumière sur les dispositifs ne permettant pas d’obtenir un éclairage de voiture conforme à la législation afin que tout le monde soit au même niveau d’information (plus de détails sur Gataka.fr).

Il existe plusieurs équipements non homologués que certaines personnes installent même sur les emplacements ordinaires de phares. En France, il n’est autorisé que l’utilisation des phares de couleur blanche et jaune. Lorsque vos feux de voiture sont d’une couleur autre que celles-là, sachez que vos dispositifs d’éclairage ne sont pas conformes au code de la route. Vous risquez ainsi de vous faire prendre à tout moment, lors de contrôles inopinés.

Aussi, il est interdit d’ajouter à votre système d’éclairage de voiture, des équipements non homologués pour encombrer l’éclairage de votre véhicule. Ainsi faisant, vous êtes en infraction, même si vos équipements lumineux conventionnels sont réglementaires. Ces phares fantaisistes, lorsqu’ils sont actionnés la nuit sur une autoroute ou hors agglomération, sont de nature à éblouir violemment les autres usagers. Si votre automobile est dans ces conditions, il serait judicieux que vous mettiez en priorité la sécurité routière, en vous conformant à la législation.

Pour finir, sachez qu’en matière d’éclairage homologué, il est interdit à un conducteur ordinaire de posséder des feux d’intérêt général comme le gyrophare pour son éclairage de voiture. A moins d’avoir une autorisation spéciale, l’usage des gyrophares est exclusivement réservé aux véhicules prioritaires.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!