LA VOITURE HYBRIDE EST-ELLE FIABLE ?

Si les campagnes des constructeurs, des organisations et des gouvernements poussent les Français à se tourner de plus en plus vers des véhicules plus respectueux de l’environnement que les véhicules à essence, de nombreux conducteurs ont toujours quelques réticences à passer à des modèles hybrides, voire électriques.

Le principal élément mis en avant étant la batterie et donc, la fiabilité de ces véhicules. Pourtant, cette technologie n’est pas récente et les avancées technologiques permettent d’offrir des véhicules hybrides fiables et durables, pour les petits trajets où les longs départs en vacances.

Lire également : Réaliser un stage de pilotage pendant les vacances, c'est possible !

Une technologie mature

La voiture hybride n’est pas une technologie récente.

En effet, la toute première voiture hybride connue a été construite en 1905 par un certain monsieur Pieper, dans le simple but d’obtenir plus de puissance sur les véhicules de l’époque, en travaillant sur un moteur fonctionnant au gazole et à l’électricité, pensant que l’électricité augmenterait la puissance du moteur.

A lire également : Une carte grise, à quoi ça sert ?

Malheureusement, cette invention est rapidement tombée dans l’oubli et on n’en parlera plus jusqu’aux années 70 où le prix du pétrole a augmenté de façon conséquente, ce qui a obligé les constructeurs à trouver des alternatives plus écologiques et surtout plus économiques pour l’époque.

Ce ne sera qu’une trentaine d’années plus tard que la nouvelle génération d’hybride a vu le jour. Pour être précis, c’est Toyota qui a relancé cette technologie, mise de côté pendant presque un siècle, avec la commercialisation de la Toyota Prius en 1997. Puis, les autres constructeurs ont suivi la tendance.

Une motorisation durable

L’hybride a la particularité de disposer de deux moteurs : un moteur électrique et un moteur thermique (essence ou diesel).

Les deux moteurs (électrique et thermique) d’une voiture hybride fonctionnent de façon totalement indépendante. Quand l’électrique tourne, le moteur thermique s’éteint et inversement. Ainsi, pour le même kilométrage affiché sur le tableau de bord, chacun des moteurs d’une voiture hybride auraient moins tourné qu’un équivalent 100% électrique ou 100% thermique.

Et moins un moteur tourne, moins il y a de pannes et plus il dure dans le temps.

Mécaniquement, un véhicule hybride est donc plus fiable qu’un équivalent thermique, dans la mesure où les moteurs sont sollicités par alternance, en fonction des conditions de route.

D’ailleurs, Toyota déclare même que ses véhicules hybrides circulent toujours après 1 million de kilomètres parcourus, du fait de cette alternance entre les énergies, qui permettent de balancer l’usure d’un véhicule et donc, d’avoir une durée de vie plus longue.

Des garanties sur la durée des batteries

Du côté des batteries, nombreux sont les futurs acheteurs à se poser des questions sur la durée des batteries présentes dans les véhicules hybrides, craignant que le rendement du véhicule ne baisse avec le temps. S’il est vrai que de nombreux reportages récents ont fait état de l’obsolescence programmée de nos objets électriques, il n’en est rien pour les véhicules.

En réalité, les batteries des véhicules hybrides sont garanties en moyenne 5 ans ou 100000 kilomètres pour la majorité des constructeurs qui proposent des véhicules hybrides. Vous avez donc de quoi voir venir, et des extensions de garanties sont bien évidemment possibles.

Bien sûr, comme tout objet fonctionnant à l’aide d’une batterie, un véhicule hybride ou même un véhicule 100% électrique aura tendance à perdre en autonomie, mais la marge reste très peu conséquente, d’autant que les avancées technologiques du secteur permettent aux constructeurs de proposer des modèles de plus en plus performants.

Du côté des hybrides rechargeables, si le principe de fonctionnement reste le même, ces véhicules ont un avantage de plus par rapport aux véhicules hybrides classiques vu qu’il est possible de recharger la batterie directement sur une borne de recharge.

À date, plus de 600 stations et 1900 points de recharge sont disponibles sur tout le territoire, ce qui permet d’éviter les risques de panne sur le bord de route.

Alors, êtes-vous prêt(e) à passer à l’hybride ?

Show Buttons
Hide Buttons