Impression 3D dans l’industrie automobile

Depuis son arrivée dans le monde des industries 4.0, l’impression 3d est devenue une technique incontournable dans plusieurs secteurs. Bien sûr, le secteur de l’automobile ne fait pas l’exception. Effectivement, la fabrication additive connaît un réel essor pour la bonne raison qu’elle présente de nombreux attraits permettant de réaliser une économie considérable aux fabricants. A l’heure actuelle, on compte un grand nombre de pièces injectées parmi les pièces qui font marcher un véhicule. Zoom sur cette technologie en vogue dans le secteur de l’automobile.

Exemples de pièces fabriquées en impression 3D

Depuis que les avantages de la fabrication additive ont été annoncés au grand public et que les essais pratiques ont porté fruit, le service impression 3d est grandement sollicité pour la réalisation des pièces. En effet, on peut utiliser cette technique pour créer toutes sortes de pièces et cela lui rend plus intéressante et attractive encore. Entre autres, il y a le secteur de l’automobile qui est celui qui est le plus concerné par cette grande innovation. Justement, les fabricants sont de plus en plus nombreux à préférer cette technique fiable à l’efficacité reconnue, plutôt que de miser sur d’autres alternatives plutôt onéreuses. De plus, il est toujours possible de faire recours à l’usinage cnc quels que soient la taille et le type d’assemblage des pièces.

A lire aussi : Véhicule électrique : Renault fait-il mieux que Tesla ?

Toutes les grandes marques sans distinction ont déjà fait recours à cette alternative, même si ce n’est que partiellement. Ainsi, nombreuses sont celles qui ont adopté la méthode pour faire des prototypes, tandis qu’il existe même certaines marques qui ont relevé le défi d’imprimer totalement une voiture. L’Urbe est alors le premier véhicule hybride éco responsable fabriqué à partir de l’impression 3d et qui a été présenté au public. D’autres marques comme Honda, Audi ou encore Shelby Cobra sont en train d’y travailler dessus, mais en attendant, il existe plusieurs pièces injectées utilisées dans leurs véhicules.

Ainsi, les jantes sont aussi les plus concernées par ce phénomène. C’est pour cela qu’on a pu apprécier des formes hors commun. Grâce à la fabrication additive, les marques peuvent personnaliser autant que possible les jantes afin qu’elles ressemblent le mieux aux propriétaires de la voiture.

A lire en complément : Comment importer une voiture de Suisse ?

Les avantages de l’impression 3D dans cette industrie

On est tous témoin de l’essor de la fabrication additive dans le secteur de l’automobile, et cela a une ou deux raisons principales. Dans un premier temps, elle permet de créer facilement des prototypes qui sont indispensables dans le cadre de la conception d’une voiture. Désormais, il suffit d’imaginer les pièces et de peaufiner leur design avant de procéder à la modélisation. Grâce à cette situation, on peut lancer plusieurs modèles en peu de temps étant donné que le prototypage n’est pas un problème.

Mais cette technique est également appréciée de par sa grande rapidité. Puisqu’il suffit d’imprimer les modèles souhaités, la présentation du prototype ne doit plus prendre du temps. Très économique, efficace et abordable, elle permet d’amoindrir les budgets consacrés à la conception des modèles en particulier.

Ainsi, toutes les usines dans le secteur de l’automobile disposent de leurs propres imprimantes 3D afin d’assurer la réalisation de leur concept car.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!