Pourquoi installer des dalles de sol de garage ?

Les dalles de sol de garage constituent un moyen durable et facile d’entretien de conserver un sol de garage impeccable tout en conservant son aspect neuf dans la plupart des conditions.

Les sols de garage peuvent supporter une usure importante, mais même le béton fraîchement coulé peut vite devenir rugueux lorsqu’il est en contact avec de l’huile, de la saleté ou d’autres débris. Le béton est directement exposé et le maintenir propre peut être un véritable casse-tête.

A lire en complément : Comment faire sa demande de carte grise en ligne ?

En outre, quiconque a déjà passé du temps en contact avec une dalle de béton froid sait que ce n’est pas amusant. Bien sûr, une bonne liane de mécanicien peut aider, mais tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un élévateur de voiture pour son garage. Si vous êtes bricoleur, vous avez certainement passé du temps à vous agenouiller, à vous asseoir ou à vous allonger sur le béton.

Pour ceux qui ont une sensibilité au bricolage, les dalles de garage sont une solution parfaite pour non seulement rendre votre sol plus esthétique, mais aussi pour fournir une surface de travail durable et plus confortable, le tout en quelques heures de travail.

A lire aussi : Comment sont recyclées les voitures ?

Ce qu’il faut savoir sur les dalles de sol de garage

Elles sont durables, mais pas invincibles. Si vous tenez à ce que votre sol reste intact, sans marques ni bosses, vous devrez peut-être mettre quelque chose en dessous.

L’installation est très simple et peut prendre un après-midi si votre garage est petit, mais si vous avez beaucoup de murs inégaux, de piliers ou autres, le fait de les contourner ralentira certainement l’installation.

Les dalles ouvertes et ventilées laissent passer les saletés de l’hiver à travers elles. Si votre garage est équipé d’un drain, il sera facile de les nettoyer au jet d’eau au printemps. Dans le cas contraire, vous devrez peut-être retirer les carreaux tous les deux ou trois ans pour les nettoyer. (C’est plus facile qu’il n’y paraît.)

Veillez à commander des carreaux supplémentaires. Si vous vous trompez de coupe ou si vous cassez une languette lors de l’installation, vous serez heureux d’avoir des pièces de rechange.

La durabilité des dalles de garage

Si vous lisez les impressions des utilisateurs en ligne sur les dalles de garage, la plupart d’entre eux recommandent de placer un morceau de bois ou autre sous les chandelles avec leurs bords tranchants.

Un autre point qui est souvent mentionné par de nombreuses personnes est la résistance à la chaleur, Nous avons fait le test avec un chalumeau au propane. Nous avons soumis deux carreaux de différentes marques à une flamme maximale pendant 10 secondes. Extrême ? Oui, mais peut-être pas irréaliste si vous êtes un peu maladroit et que votre chalumeau Bernzomatic vous échappe.

Dalle de sol de garage ou mastic époxy ?

La méthode traditionnelle pour rénover le sol d’un garage consiste à appliquer un mastic époxy, ce qui peut s’avérer une bonne option dans de nombreux cas. Toutefois, il ne faut pas se laisser tenter par un kit époxy bon marché pour bricoleurs qui constituerait une solution rapide, facile et durable.

Lorsqu’il s’agit d’appliquer ces kits, le travail de préparation est essentiel. Si votre béton n’est pas correctement préparé, notamment par un nettoyage et un mordançage approfondis, votre époxy fraîche se réduira rapidement à de petits morceaux de paillettes collés aux pneus de la voiture.

Il est préférable de faire appel à un professionnel, mais préparez-vous à payer plus de 6 à 10 euros par mètre carré. Les professionnels feront les choses correctement et, avec un peu de chance, ils incluront une sorte de garantie, mais vous devrez en payer le prix. Les dalles de garage en plastique coûtent environ la moitié de ce prix, mais l’installation est bien sûr à votre charge.

Sachez également que les sols époxy peuvent être très glissants lorsqu’ils sont mouillés. C’était une préoccupation majeure pour les personnes qui ont des motos, car une petite glissade peut avoir des conséquences coûteuses (ou douloureuses). Les revêtements époxy peuvent contenir des abrasifs tels que du sable ou des particules de caoutchouc, mais ceux-ci peuvent s’user avec le temps.

En raison du coût et des problèmes d’adhérence, nous vous conseillons d’opter pour des dalles pour votre garage.

Mesurer et commander des dalles de sol de garage

Une mesure précise est une première étape cruciale. Dégagez tout ce qui se trouve sur le sol et notez vos dimensions avec le plus de précision possible. Notez toutes les formes bizarres et dessinez un schéma. Vous en aurez besoin plus tard.

Mesurez également toutes les entrées de votre espace et notez-les. Toutes les ouvertures où vous allez conduire ou faire rouler quelque chose sur les dalles nécessiteront des dalles de transition. Il s’agit de pièces inclinées qui vous permettent de rouler sur votre nouveau sol en douceur, tout en protégeant les bords.

Les vendeurs en ligne proposent des outils de conception en ligne ou des simulateur, alors entrez vos chiffres et demandez un devis. N’oubliez pas d’ajouter ces pièces de bordure, et d’acheter une poignée de dalles supplémentaires pour les cas où vous feriez une erreur lors de la coupe, ou juste au cas où vous parviendriez à en casser une en cours de route.

Le processus d’installation des carreaux de sol de garage

Regardez n’importe quelle vidéo sur la pose de ces revêtements de sol et vous verrez à quel point c’est simple et rapide. Cela peut être facile, notamment si votre sol est parfaitement plat et rectangulaire. Si votre sol est irrégulier, de forme bizarre ou s’il comporte des poteaux de soutien, vous risquez d’avoir du mal à vous y retrouver.

L’idée de base est de commencer dans un coin et de poser les dalles jusqu’à ce que vous ayez terminé. Chaque carreau s’emboîte dans le carreau du dessus ou du côté, et vous travaillez simplement vers l’extérieur. Si vous pouvez vous faire aider, le processus sera beaucoup plus rapide. Il est possible de faire se chevaucher les carreaux et de les frapper pour que les languettes et les rainures s’enclenchent, vous pouvez vous aider d’un maillet en caoutchouc pour aller beaucoup plus vite. Veillez simplement à ne pas frapper trop fort. Il est difficile de casser des languettes, mais c’est quand même possible.

À un moment donné, vous arriverez certainement à un point où une dalle devra être coupée, soit parce que les dimensions de votre sol ne correspondent pas à la dalle, soit parce que vous avez un coin ou un poteau à contourner. Laissez-les de côté et coupez-les plus tard. Une scie sauteuse permet de réaliser rapidement les coupes d’angle. Si vous devez couper beaucoup de carreaux en longueur, une scie à table est une meilleure option, mais préparez-vous à nettoyer beaucoup de déchets plastiques dans tous les cas.

Une installation d’environ 1 000 mètres carrés prend environ huit heures au total, pour un garage de forme irrégulière, un sol inégal et beaucoup de poteaux. Les installations plus simples seront beaucoup plus rapides.

Un dernier conseil : veillez à laisser un espace autour du bord des carreaux. Dans ce cas, suivez les recommandations du fabricant. C’est essentiel car les dalles se dilateront si elles se réchauffent, et vous ne voulez pas que vos dalles se soulèvent d’elles-mêmes en été.

Entretien des carreaux de sol de garage

Une fois qu’elles sont posées, il n’y a pas grand-chose à faire avec vos dalles. Comme indiqué plus haut, si vous travaillez avec des crics à l’ancienne dont les bords sont tranchants, vous devrez peut-être placer quelque chose sous les crics si votre voiture doit rester dessus pendant une période prolongée. Mais lors de nos essais, les marques étaient légères.

Que se passe-t-il si vous renversez de l’huile ? De la sciure de bois fine versée sur la tache et aspirée par la suite permettra d’éliminer le plus gros de l’huile, mais vous devrez retirer le carreau si vous voulez vraiment tout enlever. En réalité, ce n’est pas nécessaire. Vous avez posé ces carreaux pour cacher des taches d’huile, n’est-ce pas ? Ne vous souciez pas d’en avoir quelques-unes de plus.

Et le sel de déneigement ? La neige fondue et la saleté de la route fondent à travers les grilles de vos carreaux et peuvent s’accumuler sous les carreaux. Si votre sol a la bonne pente ou, idéalement, s’il est drainé, il est facile d’arroser les carreaux. Cependant, il se peut que vous deviez soulever les dalles en PVC pour nettoyer le dessous toutes les deux ou trois saisons. Cette opération est plus facile qu’il n’y paraît, car il suffit de fendre les carreaux le long d’un joint et de les retirer par grands segments, puis de les remettre en place en les faisant glisser.